Comment se désinfecter les mains en toute sécurité ?

Le lavage des mains est préconisé pour prévenir la propagation des infections. Voyons plus en détail pourquoi et comment se désinfecter les mains en toute sécurité.

Pourquoi se désinfecter les mains ?

Les mains, y compris les ongles, sont les parties les plus exposées de notre corps. Comme celles-ci nous servent à interagir avec notre environnement naturel qui est rempli de microbes, elles représentent les premières cibles de la contamination microbienne. De ce fait, elles vont facilement et rapidement contaminer tout ce qu’elles touchent. Santé Publique France déclare que 80 % des microbes se transmettent par les mains.

La transmission de microbes peut se faire de différentes manières :

  • Par contact direct. Lorsque deux personnes se serrent la main, la personne contaminée risque de transmettre les microbes à celle qui ne l’est pas.
  • Par contact indirect. Une personne contaminée transmet les microbes aux autres personnes en touchant un interrupteur, une poignée de porte, un billet de banque, des pièces de monnaie, le garde-fou d’un escalier, et bien d’autres encore.
  • Par auto-contamination. Les infections se propagent rapidement quand vous portez vos mains à la bouche, dans les yeux ou dans le nez.

Nos solutions efficaces huiles essentielles

Pour ces différentes raisons, il est primordial de respecter une bonne hygiène des mains. Cela nous permettra de réduire la transmission des microbes et également de limiter la propagation des infections courantes. La santé bio passe par la désinfection des mains. Elle préconise un geste simple et pourtant efficace : le lavage fréquent des mains, mais pas n’importe comment.

À quelle fréquence se laver les mains ?

Nous devons tous adopter le bon geste, mais aussi sensibiliser nos proches, surtout les enfants, sur l’importance de ce geste. Une mauvaise hygiène des mains explique pourquoi des infections comme la grippe, le rhume ou la bronchite se propagent de manière très rapide, notamment en hiver. À cause du froid, la plupart des gens sont réticents à toucher de l’eau, à plus forte raison de l’eau froide. D’autant plus qu’en apparence, leurs mains leur semblent propres.

mains propres
Crédit photo: Vichie81

Néanmoins, se laver les mains doit être fait plusieurs fois par jour. Dans quels cas ?

– Chaque fois que nos mains sont sales, bien sûr.

– Avant de cuisiner ou de préparer un repas.

– Avant un repas.

– Avant de donner à manger à un enfant.

– Avant de s’occuper d’un enfant.

– Après un repas.

– Avant de toucher notre visage.

– En arrivant au bureau.

– En rentrant à la maison.

– Après avoir pris les transports en commun.

– Après avoir fréquenté un endroit public.

– Après avoir toussé.

– Après s’être mouché.

– Après avoir caressé un animal.

– En sortant des toilettes, etc.

Comment se désinfecter les mains en toute sécurité ?

Le lavage des mains est une routine que tout le monde trouve simple. Certains se contentent même de passer leurs mains sous le robinet et de les rincer vaguement, ce qui n’élimine absolument pas les microbes.

Les bons gestes pour se laver les mains à l’eau

Pour se nettoyer les mains efficacement, il faut savonner, frotter, rincer et sécher. Les étapes à respecter sont comme suit :

– Enlever les bagues qui peuvent retenir des microbes et les laver aussi.

– Mouiller abondamment les mains sous l’eau.

– Verser du savon naturel à base d’huiles essentielles bio dans la paume de la main.

– Frotter les mains pendant au moins 30 secondes. Insister sur chaque partie : paume contre paume, entre les doigts, dos de la main, dos des doigts, chaque doigt, le bout des doigts et les ongles.

– Rincer de manière abondante.

– Sécher à l’air libre, avec une serviette propre ou un essuie-main à usage unique.

– Fermer le robinet en vous aidant de l’essuie-main ou de la serviette. Cela vous évitera de vous contaminer à nouveau.

Les bons gestes pour utiliser du gel hydroalcoolique

Si vous vous trouvez à l’extérieur, il n’est pas toujours facile de trouver un point d’eau afin de vous laver les mains. Dans ce cas, vous pouvez opter pour un gel hydroalcoolique qui réussit à détruire 99,9 % les microbes sur les mains sans rinçage ni séchage.

Il suffit d’adopter les mêmes gestes que pour un lavage à l’eau et au savon et de frotter les mains jusqu’à ce qu’elles soient sèches.

Le gel hydroalcoolique est pratique lors d’un déplacement, mais ne remplace pas le lavage à l’eau et au savon, par défaut de propriétés nettoyantes. Il représente seulement une alternative ponctuelle à utiliser sur des mains propres.

Un bon lavage des mains nous permet d’éviter la dissémination de certains germes et aussi d’entrer en contact avec ces germes.

A lire: Les huiles essentielles: Le dossier complet

Comment nettoyer ses flacons d’huiles essentielles ?

Si vous avez beaucoup de flacons d’huiles essentielles à la maison et que vous envisagez de les réutiliser, voici ce que vous devez savoir. Bien sûr, il n’est pas question de vous en débarrasser, ils peuvent vous servir autant de fois que vous le voulez. On vous dévoile les astuces pour les recycler à bon escient.

Huile essentielle périmée ou non ?

Comme tout autre produit lié à la santé bio, l’huile essentielle est, elle aussi, soumise à une date de péremption. Cela est prévu dans la loi. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’une fois la date passée, les huiles essentielles sont jetées à la poubelle. Pour éviter de faire du gâchis et devenir acteur du développement durable, il est préférable de les nettoyer afin de les utiliser à nouveau.

Une huile essentielle telle que l’HE d’agrumes ou de résineux périment plus rapidement que leurs congénères. Sa durée de vie est conditionnée par sa conservation ainsi que par sa nature. Pour conserver vos huiles essentielles dans les bonnes conditions, vous devez :

– Les conserver dans un endroit frais, propre, à l’abri de la lumière du soleil et sec (en aucun cas dans la salle d’eau).

– Les garder dans une fiole opaque.

– Bien les fermer.

– Ne pas toucher l’embout avec vos doigts.

Si vous êtes attentif à ces quelques règles de base, vos huiles essentielles resteront utilisables même après être périmées. Toutefois, avant de vous en badigeonner, notez les signes qui pourraient indiquer que le produit est vraiment périmé :

– Sa consistance s’est modifiée.

– Sa couleur a changé.

– Son odeur a viré.

Dans le cas où vous avez un doute concernant ses signes, ne prenez pas de risque. Sachez qu’une vieille HE peut servir :

– De parfum pour un pot pourri.

– De produit d’entretien (associé à du vinaigre blanc) pour vos surfaces.

– Parfum (mélangé à de l’alcool) pour votre intérieur.

– Parfum pour le fond de vos poubelles.

Comment nettoyer ses flacons efficacement ?

S’il vous arrive l’envie de réutiliser vos flacons vides d’huiles essentielles en synergies à diffuser ou en potions aromatiques, vous devrez d’abord les nettoyer. Normalement, le nettoyage n’est pas facile, car certains flacons présentent une forte odeur, ont une apparence grasse, ou sont colorées.

Pour bien les nettoyer, il vous faut prendre trois choses en considération :

  • L’usage d’eau chaude.
  • L’action du frottage.
  • L’action du détergent.
  • Le trempage.

Les étapes pour nettoyer vos anciens flacons d’huiles essentielles sont les suivantes :

– Enlevez l’étiquette, puis débouchez-la et laissez le flacon en verre tel quel.

– Trempez-le dans de l’eau chaude additionnée de liquide vaisselle toute la nuit.

– Le lendemain, plongez le flacon dans de l’eau bouillante pendant environ 10 minutes pour le stériliser.

– Rincez ensuite à l’eau claire.

– Faites sécher entièrement avant de les réutiliser.

Voici quelques goupillons efficaces de notre sélection

D’autres astuces à tenter

Si jamais ces étapes antérieures ne suffisent pas, vous pouvez faire usage d’un petit goupillon pour frotter le tout avec un peu de liquide vaisselle. Rincez de nouveau avec de l’eau claire et laissez sécher.

Pour certaines huiles essentielles récalcitrantes au lavage

Même après toutes ces tentatives, vous n’arrivez pas venir à bout des odeurs et des résidus de certaines huiles essentielles, ne lâchez pas prise. Retentez l’opération une deuxième, voire une troisième fois. Au bout du troisième essai, vous devriez normalement obtenir un résultat qui sera à la hauteur de vos espérances.

Pour les fioles d’huiles végétales

Vous devrez procéder de la même façon que pour les flacons d’huiles essentielles, même si les huiles végétales sont bien plus grasses. C’est la raison pour laquelle elles résistent bien plus au nettoyage. Les flacons en plastique ne sont pas recommandés, ils font l’objet de plusieurs contraintes. Mais si vraiment vous êtes tenté(e) par ce type de flacons, vous pouvez les plonger dans de l’eau chaude pendant une durée indéterminée. Vérifiez de temps à autre que le flacon est bien propre et ne conserve aucune odeur.

Qu’en est-il du nettoyage au lave-vaisselle ?

Si vous pensez que le lave-vaisselle fera le travail à votre place et bien cette fois-ci, vous avez tort. Malheureusement, même après leur passage au lave-vaisselle, les flacons ne sont pas nettoyés. Cette méthode est à déconseiller, vu qu’elle ne fournit pas les rendus escomptés. L’accès à l’eau est assez restreint par l’ouverture du flacon.

A lire: Les diffuseurs d’huiles essentielles: Comparatif complet

Quels critères prendre en compte pour bien choisir sa station météo ?

La station météo est un outil électronique qui permet de se renseigner sur les informations liées à la météo en temps réel. Elle se révèle un accessoire idéal pour vous accompagner dans vos différentes tâches quotidiennes. Toutefois, pour bénéficier des avantages de cet appareil, il convient de bien faire son choix en tenant compte de certains paramètres prépondérants. Découvrez ici les critères que vous devez prendre en considération pour bien choisir votre station météo.

Bien choisir le modèle de son parc météorologique

station météo


Le premier critère à prendre en compte pour réussir le choix de sa station météo est relatif au modèle de l’équipement. Il existe à cet effet deux grandes catégories de station météo.

La station météo à capteurs

La station météo classique à capteurs est la plus ordinaire et la plus connue sur le marché. Grâce à ses capteurs intérieurs et extérieurs, elle transmet les relevés des informations météorologiques du lieu d’utilisation à une console par ultrasons ou réseau intranet. Cette console se charge d’analyser les informations et de renvoyer ces dernières à la station météo. La station météo se charge ensuite d’afficher le résultat des analyses sur un écran en temps réel sur un écran.

La station météo à wifi

Le second modèle, la station météo à wifi, se connecte directement au réseau disponible dans sa circonférence d’usage. À travers cette connexion, elle recueille les données météorologiques auprès des serveurs des mégas stations comme France Météo. Elle se charge ensuite de traiter ces dernières et permet de ce fait d’obtenir des informations précises sur les variations de la pression atmosphérique. Un aperçu sur www.my-station-meteo.fr vous permettra d’appréhender davantage le mode de fonctionnement de ce type de parc météorologique.

Évaluer le degré de précision des mesures

météo station


Pour vous assurer d’obtenir des informations réelles et officielles, il est important d’évaluer le degré de précision de mesures que l’appareil dont vous aimeriez vous procurer est capable de relever avant de faire votre choix. Aussi, les logiciels d’exploitation tels que Weather Display et Cumulus de votre station météo peuvent contribuer à sa performance en matière de recueil de données. D’ailleurs, découvrez à travers ce lien https://my-station-meteo.fr/ les meilleurs logiciels que vous pouvez tester avant de choisir votre station météo.

Tenir compte du milieu d’usage de la station météo et de son budget

Calcul météo

Il existe un large éventail de stations météorologiques sur le marché. Toutefois, avant de choisir votre appareil, vous devez prendre en considération le type de milieu dans lequel il sera employé. Cela vous permettra de trouver facilement le parc météorologique qui correspondra à vos besoins d’usage. Côté budget, il faut prévoir :

  • Pas moins de 100 € pour l’achat d’une station météo qui s’adapte aux besoins ordinaires tels que la prise de la température, la fonctionnalité de l’alerte réveille, etc.
  • Une somme d’environs 200euros si vous souhaitez acheter une station météo capable de programmer vos systèmes d’arrosage et dotée d’une alerte d’intempéries.

Enfin, notez les stations météo destinées aux besoins spécifiques tels que les navigations en mer ou les prévisions météorologiques sont les plus coûteuses.

Vos cheveux: Pourquoi utiliser du shampoing bio ?

De bonnes raisons d’utiliser du shampoing bio

Vous êtes à la recherche d’un shampoing qui nettoie et fait briller les cheveux sans les agresser ? Quel que soit votre type de cheveux, même fragiles et sensibles, vous trouverez le shampoing qui vous convient parmi les shampoings bio. Voici un tour d’horizon sur ce sujet !

Matelas latex: une technologie pertinente et performante à la fois

L’achat d’un matelas doit se faire d’une manière réfléchie, car il va nous être utile sur le long terme. Mal choisi, il pourra avoir un impact sur notre dos et nos vertèbres. Vous devez trouver un modèle qui répond à vos besoins et à vos contraintes budgétaires. Le matelas naturel en latex fait partie de ceux les plus plébiscités par le grand public et on ne lésine pas sur son achat. Et pour cause, il allie de nombreux critères intéressants !

Quid du latex naturel ?

Le matelas latex offre le confort et l’aération optimale. A contrario d’un modèle synthétique, il est hypoallergénique et convient tout à fait aux personnes sujettes aux allergies. À l’instar d’une huile essentielle, le latex naturel est inoffensif sur la santé humaine. C’est une matière non traitée par des substances chimiques. Le latex résiste parfaitement aux attaques des insectes et des parasites. Mais pour cela, il est fortement recommandé d’investir dans un matelas latex 100 % naturel ou un modèle avec l’étiquette « latex naturel ».

Les atouts de ce type de matelas

Le matelas en latex est indissociable des amateurs de santé bio, vu que de nombreux avantages sont attendus. Ce matelas procure une bonne aération à ses utilisateurs au même titre qu’un matelas à ressorts ensachés. Cela est dû au grand nombre de ses alvéoles. Il a été aussi conçu pour les personnes qui transpirent abondamment pendant la nuit.

Le matelas en latex prend soin de vos problèmes de dos en vous apportant tout le confort dont vous avez besoin grâce à son importante densité de mousse. Il est également très performant au niveau de sa durée de vie qui peut aller jusqu’à 10 ans. Mais n’oubliez pas de secouer votre matelas et de le retourner toutes les deux semaines environ.

Les personnes qui souffrent d’allergies ne jurent que par le matelas en latex. Il est totalement hypoallergénique, anti-acarien et antibactérien. Pour en savoir plus, cliquez sur https://matelas-latex-naturels.com/shop.

Les critères à retenir pour affiner son choix

Si vous envisagez d’acheter un matelas en latex, plusieurs boutiques physiques ou en ligne sont disponibles. Sachez tout de même que tous les modèles ne se ressemblent pas tous. Pourtant, il est difficile de faire son choix lorsqu’on est néophyte dans ce domaine. Voici des critères qui pourront vous aider :

  • L’épaisseur : cette option varie selon le modèle que vous choisirez : de 75 kg/m3, 85 kg/m3… C’est le critère le moins important, mais non négligeable. Il s’adapte selon les préférences de chacun.
  • La technologie : deux technologies sont présentes quand on parle de matelas en latex. Le latex Physiosystem (modèle haut de gamme) qui est imbattable en termes de confort avec une surface alvéolée et 7 zones de confort. Et le modèle bi-portance qui est renforcé au niveau du bassin. Il soutient bien le dos et dispose d’une incroyable durée de vie.
  • Le confort : les matelas en latex créent plusieurs zones de confort dans un seul modèle. Le but étant d’offrir un excellent maintien à l’utilisateur. Ils se diffèrent par leur zone de confort qui se déclinent en trois catégories : le modèle 3 zones de confort, le modèle 5 zones de confort et celui qui possède 7 zones de confort
Comment utiliser les huiles essentielles de Palmarosa ?

Une huile au parfum délicat : l’huile essentielle de Palmarosa

Les huiles essentielles de Palmarosa ont été depuis longtemps utilisées dans les recettes de cuisine traditionnelles. Mais elles sont aussi particulièrement indiquées pour leurs bienfaits respiratoires, ORL et cutanés grâce à leurs propriétés antibactérienne et antifongique. Leurs vertus toniques et aphrodisiaques apportent également un bien-être psychologique à leurs utilisateurs. Cet article vous en dira davantage sur cette huile miraculeuse.

Les huiles essentielles d’Ylang Ylang

Une huile au parfum qui allie sensualité et puissance : l’huile essentielle d’Ylang Ylang

L’huile essentielle d’Ylang Ylang est particulièrement prisée par les parfumeurs grâce à son odeur puissante et reconnaissable. Elle est également très plébiscitée par les aromathérapeutes grâce à ses multiples propriétés conférées par des molécules spécifiques. Tour d’horizon sur cette huile essentielle utilisable par tout le monde, sauf les femmes enceintes et les nourrissons.

Vos dents: pourquoi choisir le dentifrice bio ?

Le dentifrice est un produit d’hygiène que nous utilisons tous au moins deux ou trois fois par jour. Adultes et enfants, nous effectuons le brossage des dents presque automatiquement dans notre quotidien. Par ce geste, nous visons à conserver une bonne haleine, à avoir un beau sourire et une bonne hygiène buccale. Mais certaines maladies bucco-dentaires surviennent quand même ! Le choix de notre dentifrice y est pour quelque chose. C’est une des raisons pour lesquelles le dentifrice bio est préconisé. Nous verrons plus en détails dans cet article pourquoi choisir du dentifrice bio.

Les huiles essentielles de cannelle

Les bienfaits de l’huile de cannelle

L’huile essentielle de cannelle dispose de nombreux bienfaits, grâce à ses propriétés anti infectieuses. Mais pour en profiter comme il se doit, il est important de respecter les dosages et de bien faire la distinction entre les deux types d’huiles essentielles.

En effet, le cannelier est un arbre majoritairement issu des forêts tropicales du Sri Lanka :

  • Le premier type d’huile essentielle correspond à de la cannelle de Chine.
  • La deuxième catégorie correspond à de l’huile essentielle de cannelle de Ceylan, davantage privilégiée pour ses propriétés anti infectieuses.

Les propriétés très intéressantes de l’huile essentielle

Dans ce cas, l’huile vous permet d’avoir un regain d’énergie lorsque vous avez une certaine fatigue. Elle est également privilégiée pour ces vertus anti dépressives et elle est utilisée par de nombreux pays d’Asie afin de lutter contre la baisse de la libido.

Mais ses propriétés anti-infectieuses sont particulièrement remarquables, notamment grâce à la présence de ces vertus antalgiques. Si vous avez tendance à subir des abcès dentaires ou si vous avez d’autres problèmes sur vos dents, il est intéressant d’utiliser les propriétés apaisantes de l’huile essentielle de cannelle.

Même cas de figure en cas d’infection gynécologique afin de combattre les cystites et les vaginites. Cependant, l’huile essentielle de cannelle ne remplace absolument pas un traitement médical. Mais ce n’est pas tout, vous avez la possibilité d’utiliser cette huile si vous avez un dérèglement intestinal à cause d’une infection, comme une gastro-entérite ou des diarrhées.

La bonne façon d’utiliser l’huile essentielle de cannelle

Pour profiter pleinement de ces différentes vertus, vous pouvez utiliser la voie externe ou interne. Si vous privilégiez la première solution, une dilution de 5 à 10 % est alors nécessaire dans une huile de macadamia, de l’huile de jojoba ou de l’huile de sésame. Cette dilution est absolument essentielle, car la cannelle reste dermocaustique et donc elle peut entraîner certaines brûlures au niveau de la peau.

Si par contre vous décidez d’utiliser l’huile essentielle de cannelle par voie interne, vous devez obligatoirement la coupler avec une huile hépato protectrice. Pour cela, vous aurez le choix avec du citron, de la carotte, du thym ou avec un mélange de plantes à tisanes comme le chardon Marie.

2
Promo -37%

Quand l’huile essentielle de cannelle devient un atout du système digestif

Si vous souffrez de douleurs chroniques sur le plan gastro-intestinal, vous pouvez très bien avoir recours de l’huile essentielle de cannelle. Pour ce faire, vous effectuez un mélange de deux gouttes avec 10 gouttes d’huile végétale pour obtenir une substance homogène. Ensuite, vous n’avez plus qu’à masser votre estomac et votre abdomen après un repas.

Il est également possible d’utiliser l’huile essentielle de cannelle dans un but préventif. Utilisez un comprimé neutre sur lequel vous déposez une goutte d’huile essentielle de niaouli ainsi qu’une goutte d’huile essentielle de cannelle. 24 heures avant votre en voyage, vous avez une protection supplémentaire qui durera pendant sept jours. Et pour plus d’efficacité, n’oubliez pas d’utiliser en parallèle une plante hépato protectrice.

huiles essentielles de cannelle

Crédit photo Pixelshot

Une aide précieuse pour lutter contre la fatigue

Avec un quotidien mouvementé, il n’est pas toujours évident d’être au maximum de sa forme. De plus, la fatigue peut prendre différentes formes aussi bien sur le plan psychique que sur le plan physique. Si vous cherchez un moyen de lutter contre la fatigue quotidienne, vous pouvez une fois de plus utiliser de l’huile essentielle de cannelle.

Il est conseillé de privilégier celle de Ceylan, car elle sera parfaitement appropriée dans ce cas de figure. Une fois de plus, vous devez utiliser un comprimé neutre sur lequel vous déposez trois gouttes d’huile essentielle de cannelle. Il est possible de remplacer le comprimé en utilisant une cuillère à café, mais cette fois-ci d’huile d’olive.

Cependant, soyez attentif à associer cette absorption avec une plante hépato protectrice et à ne jamais dépasser 15 jours.

Si vous respectez les différents dosages et les différentes précautions, vous pourrez alors profiter des nombreux bienfaits de l’huile essentielle de cannelle. Pour une utilisation optimale, vous pouvez également utiliser un diffuseur d’huile essentielle qui vous permettra d’embaumer votre atmosphère.

Les huiles essentielles de pamplemousse

Une huile synonyme de fraicheur et de tonus : l’huile essentielle de pamplemousse

Avez-vous déjà entendu parler d’« huile essentielle de citron du paradis » ? Il s’agit ni plus ni moins de l’huile essentielle de pamplemousse. Elle est notamment appréciée pour son parfum frais et fruité. Elle est également utilisée au quotidien pour ses multiples propriétés reconnues pour la santé bio : purifiante, antiseptique aérienne, détoxifiante, assainissante, délassante, tonique, etc. Focus sur cette huile aux bienfaits incontestables.

Qu’est-ce que l’huile essentielle de pamplemousse ?

Le pamplemoussier, à feuillage dense, donne des fruits en grappe appelés couramment pamplemousses. Ces fruits sont connus en botanique sous le nom de pomélos et appartiennent à la famille des agrumes. Leur écorce varie de la couleur jaune à orangée et leur pulpe peut être rose, rouge ou jaune en fonction des variétés.

Le pamplemousse blanc (dont la peau est jaune !) est deux fois plus gros qu’une orange, de forme sphérique, avec les extrémités un peu aplaties. Beaucoup d’amateurs apprécient particulièrement le goût légèrement acidulé et un peu sucré de sa chair à la fois croquante et juteuse.

Le pamplemousse fait partie de la famille botanique des rutacées. Son nom scientifique est « citrus paradisi ». Celui-ci est originaire des États-Unis, de la Chine, du Mexique et de l’Afrique du Sud.

À l’instar des autres huiles essentielles d’agrume, celle de pamplemousse est le produit obtenu à partir de pression à froid du zeste du fruit. Ce sont des zestes secs qu’il faut distiller à la vapeur d’eau. Il faut distiller environ 250 kg de zestes secs pour obtenir 1 kg d’huile essentielle.

huile essentielle de pamplemousse

Crédit photo Pixelshot

Quelle est sa composition ?

L’huile essentielle de pamplemousse est fortement dosée en composants biochimiques :

  • limonène : 92 à 96 %;
  • β-myrcène : 1,5 à 2,5 %;
  • n-octanal : 0,2 à 0,8 %;
  • nootkatone : 0,01 à 0,8 %;
  • α-pinène : 0,2 à 0,6 %;
  • sabinène : 0,1 à 0,6 %;
  • n-décanal : 0,1 à 0,6 %;
  • β-caryophyllène : 0,2 à 0,5 %;
  • β-pinène : 0,05 à 0,2 %;
  • n-nonanal : 0,04 à 0,1 %;
  • citronnellal : ≤ 0,1 %;
  • néral : 0,02 à 0,04 %;
  • citral : 0,02 à 0,04 %.

Ce sont ces molécules qui confèrent à l’huile essentielle de pamplemousse de puissantes propriétés assainissante, antiseptique, neurotrope et détoxifiante. La composition biochimique peut évoluer en fonction des conditions de production des fruits.

2
Promo -41%

Dans quels cas l’utiliser ?

L’huile essentielle de pamplemousse peut être utilisée de différentes manières selon les besoins. Cela peut être par application cutanée, par voie interne ou par voie respiratoire. Plusieurs raisons peuvent justifier l’utilisation de cette huile essentielle :

– En beauté : pour traiter divers problèmes de peau et la chute des cheveux. Mélangée à 2 % dans votre préparation cosmétique, elle agit sur les peaux mixtes, grasses et congestionnées contre l’acné. Ajoutée à votre produit capillaire, elle permet de lutter contre la perte de cheveux.

– En bien-être : diffusée dans l’air, elle permet d’assainir l’air d’une pièce ou de la désinfecter grâce à ses propriétés antivirale et bactéricide.

– En santé bio : l’huile stimule et augmente la pression sanguine. Elle rend ainsi le système nerveux autonome plus réceptif. Celle-ci agit en cas de fatigue nerveuse, de baisse d’énergie, de manque de motivation ou de déprime passagère. Elle est également conseillée avant un examen ou une période difficile.

– En cas de troubles digestifs : elle régule la fonction du foie pour calmer les troubles digestifs. Elle est indiquée en cas de nausées le lendemain de soirées trop arrosées de repas trop copieux.

– En cas de problèmes musculaires et articulaires : elle est diluée dans une huile végétale pour masser la zone douloureuse due à une crampe, une raideur ou une tension musculaire.

– En cas de rétention d’eau : son action drainante et lipolytique permet d’augmenter la capacité des cellules adipeuses à déstocker la graisse et à favoriser l’élimination de l’eau.

L’huile essentielle de pamplemousse est prisée grâce à ces différents bienfaits que ses molécules lui offrent. Néanmoins, son utilisation nécessite quelques précautions. Bien qu’elle dispose d’une propriété photosensibilisante, elle ne doit pas être appliquée sur la peau avant une exposition au soleil. Par ailleurs, la dilution dans une huile végétale est conseillée avant toute application cutanée : 80 % d’huile végétale avec 20 % d’huile essentielle de pamplemousse.

Savon bio : pourquoi privilégier ce type de savon pour vos divers besoins ?

Il existe sur le marché du cosmétique un nombre incalculable de savons. Cependant, ces différents types de savon n’ont pas les mêmes fonctions. Les uns sont utilisés pour se laver les mains, d’autres pour faire la toilette, etc. Bref, tout dépend de vos besoins et de vos goûts. Néanmoins, il est à noter que certains savons sont très agressifs et dangereux pour la peau. C’est pour cette raison que le choix du savon biologique se présente comme la meilleure option pour préserver la santé. Découvrez dans cet article les raisons pour lesquelles il faut opter pour ce type de savon.

Qu’est qu’un savon bio ?

Par définition, le savon est un produit cosmétique fabriqué à partir de la soude et des acides gras. Son rôle est de blanchir le linge, nettoyer un lieu ou encore de dégraisser. On le retrouve généralement sous deux formes à savoir : la forme liquide et la forme solide. En effet, au cours de la saponification (opération par laquelle on obtient le savon), plusieurs éléments chimiques entrent en jeu pour une meilleure synthétisation du dit produit.

Par ailleurs, il faut préciser que le procédé n’est pas le même pour tous les types de savon. C’est le cas par exemple des savons bio. Ce type de savon est un produit purement écologique, certifié par les institutions de l’environnement et de la santé. Toutefois, il est formulé de façon artisanale et ses ingrédients de fabrication sont tous d’origine naturelle. Vous pouvez visiter le site https://www.ideesbio.fr/ pour obtenir de plus amples informations au sujet du savon bio et si possible vous en procurer. Ces savons sont de qualité et regorgent de multiples avantages.

Quels sont les bienfaits de l’utilisation du savon bio ?

Les produits bio sont principalement issus de l’agriculture biologique et c’est d’ailleurs ce qui exprime leurs naturalités. Par conséquent, ces savons bio sont considérés comme des produits originaux et leurs bienfaits s’étendent sur de nombreux plans.

Le savon bio est idéal pour la peau

Étant donné que le savon bio n’est composé d’aucun produit chimique, il a indubitablement un effet positif sur votre peau. Ce savon protège entièrement la peau des agressions bactériologiques extérieures et restaure efficacement le film hydrolipidique.

Grâce aux différentes compositions qui la constituent, il exerce une action de souplesse et d’hydratation sur votre peau et la nettoie en profondeur. Ceci vous apporte en effet, une fraîcheur et un confort optimal. À l’évidence, en utilisant ce type de savon, vous pouvez alors dire adieu aux irritations et aux perturbations endocriniennes.

Le savon bio répond aux normes environnementales

Tout ce qui dégrade l’environnement influence directement la santé de l’homme. Ainsi donc, il est crucial d’accorder une attention toute particulière aux produits que nous utilisons. À ce propos, le choix des produits bio se révèle comme une solution adéquate pour mieux protéger l’environnement.

Ces derniers, à l’inverse des savons non bio, ont un pouvoir écologique impressionnant. Car, l’utilisation des produits bio encourage l’agriculture biologique. Et rappelons-le, ce type d’agriculture se fonde exclusivement sur l’utilisation des produits naturels. Ce qui a un impact positif sur la planète.

Apaiser l’acné rosacée avec les huiles essentielles

L’acné rosacée, aussi appelée rosacée ou couperose, est une affection cutanée fréquente touchant particulièrement les femmes âgées de 30 à 50 ans. Cette maladie dermatologique chronique atteint les vaisseaux du visage et peut devenir très gênante notamment d’un point de vue esthétique. Même si des traitements existent, les huiles essentielles apparaissent comme un excellent moyen de traiter l’affection efficacement, mais surtout naturellement.

Le dentifrice bio et votre santé

Pourquoi opter pour un dentifrice bio ?

Le dentifrice nous sert pour notre hygiène quotidienne. Il garde l’intérieur de notre bouche en bonne santé et éloigne les caries ou l’inflammation des gencives. Mais sans que l’on sache, nous introduisons dans notre corps des dizaines d’ingrédients nocifs. C’est la raison pour laquelle l’utilisation d’un dentifrice bio s’impose !

Les ingrédients toxiques contenus dans les dentifrices classiques

Le but d’un dentifrice classique est de fournir une belle texture épaisse et parfumée pour une fraîcheur incomparable. Pourtant, ce dernier contient des conservateurs qui impactent sur la santé :

– Fluorure : on suspecte ce perturbateur endocrinien d’être à l’origine de certaines formes de cancer lorsqu’il est avalé en grande quantité.

– Triclosan : selon certaines personnes, il génère des troubles du développement et de la reproduction.

– Propylène glycol : toxique et nocif pour la santé humaine.

– Dioxyde de titane : cet ingrédient blanchit les dents, mais s’en prend à notre système immunitaire.

– Sodim lauryl Sulfate ou SLS : ce produit crée de la mousse.

– Conservateurs proprylparabène ou butylparabène : ces parabens sont dangereusement toxiques.

Il s’avère quasiment impossible de ne pas ingérer du dentifrice au moment du brossage des dents. L’intérêt de se tourner vers un dentifrice bio est donc expliqué !

Les dentifrices bio, respectueux de notre santé

Opter pour un dentifrice bio, c’est avant tout éviter les éléments chimiques et les substances indésirables qui touchent notre muqueuse buccale. Celle-ci étant déjà fragile à cause des attaques bactériennes ou virales. Ce type de dentifrice est soumis aux critères imposés par les Cosmétiques Bio certifiés comme BDIH, Cosmébio ou Nature et progrès. Bref, ce produit est incontournable pour une santé bio.

Dans un dentifrice bio, vous retrouverez 95 %, voire plus d’ingrédients de nature végétale ou biologique. Le produit ne comporte ni agents moussants, ni arômes artificiels ni épaississants. Sa consistance et son goût n’ont rien à voir avec le dentifrice que nous avons l’habitude d’utiliser.

Aussi efficaces que les dentifrices ordinaires, les dentifrices bio nettoient les dents et se débarrassent de la plaque dentaire. Par la même occasion, ils préservent contre les caries et garantissent une haleine fraîche. Les dentifrices bio sont à base de :

  • Huiles essentielles bio : au lieu des produits chimiques habituels. Ce sont des acteurs antibactériens.
  • Extraits de plantes : qui fournissent une haleine parfumée. Ils ont également des propriétés vivifiantes, apaisantes et antiseptiques.
  • Oligo-éléments et sels marins : ils ont pour rôle de fortifier les gencives.
  • Actifs spécifiques : le thé vert, le carbonate de calcium, l’anis et la silice en font partie. La sauge, quant à elle, est idéale pour les gencives fragiles. Certaines formules sont enrichies en son de blé, en clou de girofle, en camomille, en racine d’iris, en myrrhe… Le citron enlève les taches et combat efficacement les tartres.

Les critères de choix d’un dentifrice bio

Sa composition

Le dentifrice bio vient généralement de l’agriculture biologique. Si jamais un composant est suspecté être toxique, il est tout de suite retiré des actifs acceptés. L’étiquette d’un dentifrice bio mentionne tous les composants selon son degré de concentration. Sachez que vous avez aussi la possibilité d’en fabriquer un à la maison. Il vous revient de choisir les ingrédients que vous voulez incorporer à la recette. Un petit tutoriel est de mise !

Sa certification

Pour qu’un dentifrice soit certifié bio, il doit être contrôlé auprès de son fabricant. Cette évaluation est effectuée par un organisme indépendant. Celle-ci repose sur les critères suivants : matières premières utilisées, étiquetage, conditionnement du produit et procédé de conception. Seule l’eau qui en est l’ingrédient phare ne peut pas être garantie « bio ». C’est l’unique ingrédient à être fixé à 10 %.

Son goût

Le dentifrice bio se reconnaît par son apparence, mais aussi et surtout par son goût. Même si cela parait déroutant au début, tout est question d’habitude. Néanmoins, au bout de quelques semaines, vous ne jurerez plus que par le dentifrice bio.

Les dentifrices bio à base d’huiles essentielles bio de menthe poivrée ou de citron offrent une sensation de fraîcheur lors du brossage et tout au long de la journée. Certains dévoilent même des goûts fruités grâce à la présence d’un arôme naturel et de colorant végétal.

Conclusion

Fini les idées préconçues que les dentifrices bio ne sont pas agréables en bouche ! C’est à vous de choisir le parfum et le format qui vous conviennent. Ce produit naturel ne veut que votre bien !

Tout savoir sur l’huile essentielle de gaulthérie

L’huile essentielle de gaulthérie

La gaulthérie (gaultheria procumbens en latin), aussi appelée gaulthérie couchée ou alisier, est un petit arbuste qui pousse principalement dans les forêts d’Amérique du Nord et de Chine. De la famille des Ericaceae, cette plante surnommée « thé du Canada » ou « thé des bois » mesure environ 10 à 15 cm. Ses feuilles vertes et ses baies rouges ont une odeur bien particulière.

Troubles du sommeil : mieux dormir avec les huiles essentielles

Nuits courtes, sommeil agité, difficultés à s’endormir… voilà comment se lever du pied gauche ! Vous souffrez probablement de troubles du sommeil et n’avez qu’une seule envie en sortant du lit : dormir.
Sachez que l’aromathérapie peut vous être utile. En effet, souvent utilisées à des fins médicales, les huiles essentielles sont aussi très efficaces pour lutter contre les troubles du sommeil.

Comment les utiliser ?

En diffusion :
Diffuser des huiles essentielles dans la chambre avant le coucher permet de créer une atmosphère détente, idéal avant de passer une bonne nuit reposante. Il est possible de mélanger plusieurs huiles pour qu’elles agissent sur différents points, privilégiez celles aux propriétés antistress. N’hésitez pas à opter pour celles dont l’odeur vous plait le plus afin que ce moment soit le plus agréable possible.

Par voie cutanée :
Un bon massage est toujours très agréable et relaxant après une journée chargée. L’effectuer avec une huile essentielle est d’autant plus bénéfique par l’aspect relaxant qu’elles offrent. L’appliquer le long de la colonne vertébrale, sur le plexus solaire ou le dos est excellent avant le coucher, cela facilite l’endormissement.

Par voie orale :
Il est possible de prendre des capsules d’HE avant le coucher, cela relaxe le système nerveux et favorise le sommeil réparateur. Il est également autorisé d’en prendre en journée, car elles sont bénéfiques pour lutter contre le stress.

le sommeil et les huiles essentielles

Quelles huiles essentielles pour un meilleur sommeil ?

Voici quelques huiles essentielles particulièrement reconnues pour leur efficacité :

L’HE de lavande vraie: efficace contre la dépression, elle permet de lutter contre le stress et les angoisses. Son effet sédatif favorise l’endormissement en apaisant le corps et l’esprit. Cette huile est également conseillée en cas d’apnée du sommeil.

  • Une fois diluée dans une huile végétale, appliquez-la à l’intérieur des poignets et sur le plexus solaire avant le coucher.
  • Diffusez-la afin de vous détendre et diminuer le stress.

L’HE de petit grain bigarade : issue des feuilles de l’oranger amer, cette huile a pour effet de calmer le stress et les angoisses et de réduire les tensions. Aussi appelée « l’huile du cœur », elle est un véritable coup de fouet en cas de surmenage émotionnel et de baisse de morale.

  • Déposez quelques gouttes sur l’oreiller avant le coucher afin de favoriser un sommeil réparateur.
  • Mélangez quelques gouttes d’HE avec une huile végétale et massez-vous le long de la colonne vertébrale afin de diminuer le stress et l’anxiété.

L’HE de marjolaine à coquille : ses propriétés antalgiques, tranquillisantes et spasmodiques permettent d’apaiser stress et angoisses. Elle influe sur le système nerveux permettant de relâcher la pression et favorisant un sommeil réparateur.

  • Diffusez-en quelques gouttes dans l’air.

L’HE de camomille romaine : très efficace pour calmer le système nerveux, elle favorise la relaxation musculaire et lutte contre la nervosité. Elle contribue au bien-être psycho-émotionnel et énergétique. S’endormir devient plus facile, le sommeil est réparateur.
Petit plus, l’HE de camomille convient aussi au bébé et les enfants, car elle est très douce.

1
Promo -28%
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
3
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
4
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
5
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

  • Diluée dans une huile végétale, elle s’applique le long du plexus solaire, le long de la colonne vertébrale ou à l’intérieur des poignets.
  • Diffusez-en quelques gouttes dans l’air.

Un manque de sommeil chronique peut avoir des effets néfastes sur la santé, mais aussi sur le moral. Les huiles essentielles ont fait leurs preuves, elles sont un moyen efficace et naturel pour lutter contre troubles du sommeil. Un large choix d’huiles aux propriétés différentes s’offre à vous, donnant ainsi la possibilité de passer d’agréables nuits. Ne comptez plus les moutons avant de dormir et laissez-vous aller dans les bras de Morphée. Faites de beaux rêves !

Voici un article qui devrait vous intéresser: Comment se soigner avec les huiles essentielles ?