Le diffuseur d’huiles essentielles: Bon ou mauvais pour la santé ?

Le diffuseur d’huiles essentielles: Bon ou mauvais pour la santé ?

Diffusion huiles essentielles bio: ce qu’il faut savoir pour préserver votre santé

L’utilisation des diffuseurs d’huiles essentielles se multiplie au sein des foyers français. Plébiscités pour leurs vertus « purificatrices », « assainissantes » et « rafraichissantes » de l’air ambiant, ces produits mettent en avant l’argument « naturel » pour rassurer les consommateurs. Peut-on pour autant diffuser toutes les huiles essentielles sans aucun danger pour la santé ?

Diffuseurs d’huiles essentielles : pas si sains que ça ?

Pour se détendre, assainir une pièce des mauvaises odeurs et microbes, ou pour faciliter le sommeil, diffuser une huile essentielle est devenu un réflexe rapide et agréable. On préfère en général s’orienter vers ces formules considérées comme meilleures pour la santé que vers les désodorisants classiques. Tous les diffuseurs, quelle que soit leur technologie de diffusion, ont un principe identique : répandre dans l’atmosphère des molécules aromatiques d’huiles essentielles, sans les chauffer au-delà de 40°C.

Cependant, l’aspect naturel des substances diffusées ne rime pas toujours avec « sans danger« . En effet, le manque d’informations fiables sur les étiquettes des diffuseurs ne permettent pas de différencier les produits vertueux des moins conseillés. La plupart exposent la peau et les voies respiratoires à des particules à risques.

Mise en garde sur les risques pour la santé

En réalité, toutes les huiles et essences naturelles ne sont pas bonnes à diffuser. Les huiles essentielles à éviter sont celles riches en phénols (à base de clou de girofle, d’origan, de la sarriette) qui sont assez irritantes pour vos muqueuses. Également, les huiles constituées de cétones, toxiques pour le système nerveux. C’est par exemple le romarin à verbénone.

Les symptômes les plus récurrents de ces intoxications se résument à des atteintes digestives (constipations, vomissements, nausées…), des céphalées, des vertiges, des irritations oculaires et des atteintes cutanées (démangeaisons, éruptions sur la peau, rougeurs…). Les personnes asthmatiques et allergiques étant particulièrement vulnérables.
*
Ayez également à l’esprit que les diffuseurs d’huiles essentielles sont à manier avec beaucoup de précaution, car pouvant contenir des propriétés allergisantes. Plusieurs associations de consommateurs ont passé au crible des marques phares de diffuseurs qui incorporent des composants naturels. Le résultat est sans appel : un produit sur deux est à éviter !

Les bons réflexes en matière de choix de diffuseur d’huiles essentielles

La première précaution élémentaire pour ne pas vous exposer à des risques est d’avoir un diffuseur d’huiles essentielles de très bonne qualité. À cet effet, deux propositions s’offrent à vous :

• les diffuseurs par brumisation (avec de la vapeur d’eau froide) ;

• les diffuseurs par nébulisation (par souffle froid).

Ces deux technologies de diffusion fonctionnent à froid pour préserver les vertus des huiles essentielles. Les diffuseurs qui chauffent l’huile sont à bannir car leurs mécanismes de fonctionnement dénaturent les précieuses essences. Quel intérêt auriez-vous à vous retrouver avec des particules polluantes dans votre espace de vie au lieu d’une utilisation confortable de vos huiles essentielles ?

Il faut par ailleurs adapter la diffusion des huiles essentielles à la taille de votre pièce. Il est déconseillé de saturer l’atmosphère en molécules aromatiques. Inutile donc de vous enfermer dans une espèce de sauna aromatique ! Après la diffusion, aérez suffisamment la pièce. On sera spécialement vigilant avec les tout-petits et les femmes enceintes pour qui la diffusion de certaines essences naturelles est à proscrire.

Une diffusion bienfaisante ne doit pas se faire de façon continue. Les meilleurs appareils disposent d’un réglage de la puissance d’émission et des cycles automatiques de marche et d’arrêt.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *