Comment fabriquer son diffuseur d’huiles essentielles bio soi-même ?

Comment fabriquer son diffuseur d’huiles essentielles bio soi-même ?

Sous forme de brumisateurs ou de nébulisateurs, les diffuseurs d’huiles essentielles répandent les molécules aromatiques dans l’air ambiant. Incontournables pour une visée thérapeutique, ils restent cependant relativement onéreux. Pour simplement parfumer son intérieur, une autre solution est possible : fabriquer son diffuseur d’huiles essentielles maison ! Voici nos astuces pour réaliser cette alternative santé aux sprays et bougies d’intérieur tant décriés.

Les avantages d’un diffuseur maison

Bien qu’ils masquent efficacement les odeurs désagréables dans nos lieux de vie, les parfums d’ambiance industriels libèrent des composés organiques volatils (COV), particules potentiellement toxiques pour notre santé. Parmi eux, on retrouve les phtalates, le formaldéhyde, ou les particules ultrafines. Ils seraient notamment accusés de provoquer des troubles respiratoires, immunitaires, neurologiques ou endocriniens chez les plus sensibles.

Par ailleurs, un diffuseur naturel constitue un excellent moyen de profiter subtilement des huiles essentielles. Selon leur composition chimique, elles pourront nous apaiser ou nous insuffler une énergie nouvelle, et ainsi influer sur notre état de bien-être.

Comment fabriquer son diffuseur d’huiles essentielles bio ?

Pas besoin d’être un expert du DIY pour réaliser son propre diffuseur d’huiles essentielles. Munissez-vous simplement de :

  • 60 ml d’eau chaude ;
  • 60 ml d’alcool à 70 ° ;
  • 20 gouttes d’huiles essentielles ;
  • 1 flacon vide ;
  • quelques piques à brochette ou capillaires en bambou.

Cette technique procède par capillarité : les arômes présents dans le flacon sont entraînés dans les capillaires, et se diffusent lentement dans l’atmosphère. Si vous souhaitez un parfum plus marqué, il vous suffit d’ajouter davantage de baguettes en bambou.

Dans le flacon, versez en premier lieu l’eau chaude, avant d’ajouter l’alcool et les huiles essentielles choisies. Mélangez pour homogénéiser la solution, puis placez vos piques à brochettes épointées et égalisées. Après une heure d’attente, retournez les capillaires pour sentir les premières émanations parfumées. De temps à autre, renversez les baguettes et remuez le flacon pour prolonger les effluves.

Si vous ne possédez pas d’alcool adéquat, confectionnez un mélange formé à 70 % d’huile végétale et 30 % d’huile essentielle. Privilégiez les huiles non issues de l’industrie pétrochimique, comme celles d’amande ou de carthame.Huile essentielle bio

Quelles huiles essentielles bio inviter dans son diffuseur maison ?

Qui dit naturel ne dit pas forcément inoffensif : les huiles essentielles sont des substances très concentrées, riches en principes actifs. Celles renfermant une grande quantité de phénols ou de cétones ne doivent pas être diffusées. Si les premières irritent les muqueuses, les secondes peuvent causer des troubles neurologiques graves.

Par ailleurs, certaines huiles essentielles ne s’adressent pas aux enfants, aux femmes enceintes et aux asthmatiques, car plus sensibles aux effets des molécules aromatiques.

Malgré tout, il reste des huiles très sécuritaires parfaitement compatibles avec la diffusion. La lavande vraie, la mandarine zest ou l’orange douce exercent une action détente. Le citron zest, associé au pin sylvestre, détient un pouvoir désinfectant.

Fabriquer son diffuseur d’huiles essentielles soi-même est un véritable jeu d’enfant. Toutefois, pour préserver sa santé, il convient de choisir soigneusement les substances à émettre : au moindre doute, référez-vous à un conseiller en aromathérapie ou à votre médecin.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *