Le pain bio : étapes de fabrication rigoureusement contrôlées

Le pain, véritable icône alimentaire en France, est prisé pour son goût, son odeur et ses qualités nutritives. Il fait partie de tous les repas quotidiens : au petit déjeuner, au déjeuner, au souper, au dîner et même en tant que pain du soir en collation à la fin de la soirée. Il existe une grande variété de pains pour répondre à nos besoins personnels et à nos soucis en matière de santé. À l’ère où les tendances évoluent vers le bio, l’alimentation n’est pas en reste. Les boulangers s’adaptent tout naturellement au concept du pain bio.

Qu’est-ce qu’un pain bio ?

Un pain est dit bio lorsque le boulanger respecte la liste des ingrédients que la réglementation exige pour sa fabrication. Le pain bio doit être composé d’au moins 95 % d’ingrédients qui sont issus de l’agriculture biologique. Il doit comporter :

– Une farine issue de l’agriculture biologique. Le boulanger doit obligatoirement s’en assurer et vérifier le logo bio sur chaque bon de livraison, chaque facture et chaque sac de farine.

– Une farine garantie sans OGM, la levure non chimique autorisée par la commission européenne.

– Un sel qui ne contient aucun additif.

– Une eau potable dont l’analyse date de moins d’un an.

– Un levain issu de farine bio.

Le pain bio doit également être en conformité avec la réglementation AB. Le boulanger doit aussi tenir compte des listes des additifs alimentaires et des auxiliaires.

Un pain qui n’est pas bio présente une forte teneur en nitrate et également en résidus de pesticides. Le pain bio bénéficie de traitements phytosanitaires méticuleux des graines qui servent, par exemple, à la fabrication de pain complet.

Pour profiter au maximum des bienfaits de l’agriculture biologique sur notre santé, il est recommandé de manger du pain complet bio.

Quels sont les différents types de pain bio ?

Qui dit types de pains bio dit types de farine. En fonction du métabolisme de chacun et des quantités consommées, vous pouvez varier les goûts. Quand vous entrez dans un magasin bio, vous aurez le choix entre une grande variété de pains bio qui sont fabriqués avec des farines différentes.

Crédit photo: Alexskopje

En général, une boulangerie bio propose des pains bio de fabrication artisanale, avec une fermentation au levain naturel. Le mode de fabrication est beaucoup plus minutieux que pour un pain traditionnel. Le pétrissage est plus lent, le façonnage se fait à la main. Ce type de pain est le plus souvent cuit au four à bois. Les farines utilisées sont les suivantes :

  • Le froment. C’est la céréale la plus utilisée en France.
  • Le kamut. C’est un blé ancien plus riche en protéines que le froment. Les pains bio à base de kamut sont recommandés aux sportifs et aux gens actifs.
  • Le pain au levain à l’ancienne. Le levain à l’ancienne vient de la fermentation spontanée d’eau et de farine, auquel on n’ajoute aucun élément chimique ni conservateur. Le pain bio au levain à l’ancienne est un pain de qualité supérieure avec un index glycémique plus faible que pour un pain blanc.
  • Le sarrasin ou l’épeautre. Ces deux céréales sont appréciées des personnes qui réclament du pain sans gluten pour des raisons de confort alimentaire.

Quels sont les bienfaits du pain bio ?

Le premier avantage est la qualité nutritive conférée par 95 % d’ingrédients de nature biologique pour la fabrication d’un pain bio. Le pain est une source d’énergie qui apporte du carburant au cerveau et aux muscles. Le pain bio est encore plus riche en protéines végétales, fibres, lipides, oligo-éléments, minéraux et vitamines.

Puis les boulangers peuvent souvent utiliser des ingrédients nobles comme des farines très riches en minéraux. L’eau utilisée est purifiée et le sel marin non raffiné. Le pain est une source de bien-être, mais le pain bio conserve nettement mieux les qualités nutritionnelles du grain dans le pain complet bio aux germes ou aux céréales.

Le pain bio ne s’achète pas obligatoirement chaud et il se conserve plus longtemps que le pain blanc. Il procure un sentiment de satiété qui nous évite de grignoter entre les repas. L’indice glycémique du pain complet bio au levain est modéré, car celui-ci est inférieur à 70.

Le pain est l’aliment symbole de convivialité et de générosité qui s’invite sur toutes les tables et à tous les repas. Le pain bio offre encore plus d’éléments bénéfiques que le pain traditionnel.

A lire: Le pain du soir: Bon ou mauvais ?

Qu’est-ce que le bio français ? quelques mots pour comprendre

Les consommateurs français sont de plus en plus séduits par le bio. La raison est qu’ils veulent prôner un mode de vie sain et devenir acteurs du développement durable. Viandes, produits laitiers, fruits et légumes, vêtements, mais aussi cosmétiques et produits d’entretiens intègrent notre quotidien en mode bio. Focus autour de ce sujet qui passionne bon nombre d’entre nous !

Le bio, qu’est-ce ce que c’est exactement ?

Ce terme désigne une denrée alimentaire ou un produit issu de la culture biologique. Le mode de production utilisé se fait naturellement sans aucune substance chimique. L’agriculture bio a vu le jour dans les années 20 suite à un mode de production alternatif utilisé par des agriculteurs, des agronomes et des médecins.

Le français bio est respectueux de l’environnement, du bien-être animal et de la biodiversité. Il fonctionne via le principe de rotation des cultures et utilise des matières organiques qui ont subi un recyclage.

Quelques produits bio qui gagnent à être connus

Dans un magasin bio, vous trouverez les produits essentiels du quotidien en commençant par la cosmétique, les vêtements, en passant par les aliments jusqu’aux produits d’entretien. Selon une étude récente, environ la moitié des Français ont déjà acheté au moins une fois dans leur vie un produit bio. Parmi les produits alimentaires et non alimentaires bio, il y a :

  • les cosmétiques : le maquillage, le lait corps ou visage, la crème, le parfum, la dentifrice, le coton-tige bio, les huiles essentielles bio ;
  • les compléments alimentaires : la spiruline bio… ;
  • les produits d’hygiène : le savon, le gel douche, le shampoing bio ;
  • les produits alimentaires : viandes, fruits et légumes, biscuits, vins, laitages, confitures, jus de fruit, la boulangerie bio, etc. ;
  • les produits bio nettoyage et entretien : le liquide vaisselle, les détartrants, la lessive, les désinfectants… ;
  • les textiles bio : coton bio, soie, chanvre, lin, laine…
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Pourquoi une alimentation biologique ?

Consommer bio est avant tout un geste honorable pour notre environnement. La culture bio n’endommage pas les sols et les protège de l’érosion. Certaines personnes ont avancé que les aliments bio sont plus juteux et savoureux. Chacun pourra en juger soi-même et se faire sa propre idée.

Manger bio vous évite l’ingestion de pesticides ou d’antibiotiques visibles dans l’alimentation animale et végétale classique. Selon Raphaël Gruman, diététicien-nutritionniste, « les aliments non transformés sont plus sains pour notre organisme ».

Crédit photo: Rimma Bondarenko

Des études menées ont rapporté que les fruits et légumes qui proviennent de l’agriculture bio sont plus riches en polyphénols antioxydants, en phosphore et en caroténoïdes. Ceux-ci prennent donc soin de notre santé cardiovasculaire. Pour qu’ils conservent leurs atouts, consommez-les sans les éplucher. Leur peau vous offre le plein de vitamines dont votre corps a besoin.

Le lait bio est aussi un incontournable, car il concentre une bonne quantité d’acide gras oméga 3, bon pour le cœur. Même chose pour la viande bio, celle-ci est dépourvue d’antibiotiques. Les animaux ont été nourris, eux aussi, par une nourriture biologique.

Les labels bio en France

Sachez qu’en France les labels bios sont encadrés par la loi. Il est plus strict et plus exigeant que le bio européen et encore plus que certains labels étrangers. Il est alors important de prioriser le bio français pour les consommateurs dans l’Hexagone. Cela réduit l’impact carbone, étant donné que le trajet est limité.

Avant de mettre un produit dans votre panier, vérifiez que le logo bio est bel et bien visible sur l’étiquette. Ils se déclinent en deux catégories :

– le logo AB ;

– le logo Bio Europe (avec un fond vert et des étoiles blanches).

Vous pouvez également retrouver d’autres labels comme Bio Cohérence ou Demeter.

Bio Europe : ce label européen doit être affiché sur les emballages des produits certifiés BIO depuis 2010. Il signifie que la culture ne comporte pas de pesticides ni d’engrais chimiques de synthèse.

Demeter : l’association Demeter rime avec agriculture biodynamique, et cela, depuis 1928. Il s’agit d’un mode de production s’adaptant aux cycles planétaires et lunaires. L’objectif étant de supprimer l’usage de produits chimiques pour la protection des végétaux et des sols.

Bio Cohérence : cette certification est plus stricte. Dans son cahier des charges, elle impose des produits qui sont cultivés et transformés sur le sol français. Les fermes et entreprises ainsi que les structures agricoles doivent être françaises. L’association œuvre pour que chacune d’elles perçoive un revenu correct.

A lire: Pourquoi utiliser du shampoing bio ?