Quelles huiles essentielles à avoir chez-soi ?

Les huiles essentielles sont des huiles élaborées à partir de plantes. Ce sont des essences naturelles très plébiscitées par les adeptes de la santé bio. Il n’est pas nécessaire de toutes les avoir dans votre placard. Cependant avoir à votre disposition certaines huiles essentielles indispensables vous aidera à soigner les petits maux de toute la famille au quotidien.

Quelles sont les meilleures huiles essentielles bio pour soigner les démangeaisons ?

Quelles huiles essentielles bio pour soigner les démangeaisons ?

Nous avons tous déjà connu cette désagréable sensation de peau qui gratte. Quelle qu’en soit la cause (piqûre de moustique, allergie, froid, exposition trop importante au soleil…), on aimerait se débarrasser au plus vite du prurit, plus communément appelé « démangeaison ». Car même s’ils sont de courte durée, ces petits problèmes de santé peuvent affecter notre quotidien. Nous avons ainsi sélectionné les huiles essentielles les plus efficaces pour soigner le prurit.

L’huile essentielle de lavande bio pour ses propriétés cicatrisantes

  • La lavande officinale

Si votre peau vous gratte régulièrement, pensez à toujours avoir chez vous un flacon d’huile essentielle de lavande officinale, autre nom de la lavande vraie (lavandula officinalis, lavandula angustifolia ou lavandula vera). En effet, cette huile polyvalente peut être utilisée en cas de démangeaisons de toutes sortes. Ses vertus réparatrices et régénératrices soignent les piqûres d’insectes, les brûlures, les coups de soleil, les plaies et le prurit.
Appliquez deux gouttes d’huile essentielle de lavande vraie sur la zone concernée, trois à quatre fois par jour si nécessaire.
La surface à traiter est trop importante ? Diluez votre huile essentielle de lavande dans une huile végétale telle que l’huile de millepertuis ou d’amande douce. Massez et renouvelez plusieurs fois par jour si besoin. Cette astuce est également valable si vous ressentez des picotements au niveau du cuir chevelu.

Huile essentielle de lavande

  • La lavande aspic

L’huile essentielle de lavande aspic (lavandula latifolia) est un incontournable en cas de coups de soleil, de piqûres d’insectes ou de méduses, de brûlures superficielles, d’allergies cutanées et d’urticaire. Elle répare et apaise votre épiderme. De plus, elle aide la peau à cicatriser.
Appliquez-en deux gouttes directement sur la peau, et ce, toutes les 5 minutes durant 30 minutes.

Lavande aspic

L’huile essentielle de camomille bio pour ses effets apaisants

  • La camomille allemande

Particulièrement adaptée pour soigner les démangeaisons et allergies cutanées, l’huile essentielle de camomille allemande ou sauvage (matricaria recutita) favorise également la cicatrisation.

  • La camomille romaine

Aussi appelée camomille noble (chamaemelum nobile), cette huile essentielle soulage le prurit et convient aux peaux sensibles.
Appliquez-en une ou deux gouttes à l’endroit où ça vous démange. Encore une fois, si la surface de démangeaison est grande, ou si vous souhaitez apaiser votre cuir chevelu, diluez votre huile essentielle de camomille dans de l’huile végétale.

L’huile essentielle de menthe poivrée bio pour son action réfrigérante

Cette huile possède des vertus anesthésiantes et antalgiques, ce qui en fait un produit efficace pour soulager le prurit.

Menthe poivrée

L’huile essentielle de tanaisie annuelle bio antidémangeaison

Réputée pour calmer les irritations, cette huile est idéale en cas d’inconfort de la peau ou de petite allergie.
Vous pouvez appliquer localement cette huile en massant légèrement la zone concernée ou la mélanger avec une huile végétale.

Attention ! Vérifiez toujours les précautions d’emploi avant toute utilisation. Les huiles essentielles sont souvent déconseillées chez les femmes enceintes ou allaitantes, chez les nourrissons et enfants ainsi que chez les personnes épileptiques.
S’il n’y a pas de contre-indications, sachez qu’il est possible de mélanger plusieurs huiles essentielles pour plus d’efficacité.

Huile essentielle de lavande bio : le couteau suisse de l’aromathérapie !

En aromathérapie, l’huile essentielle de lavande bio fait beaucoup parler d’elle. Mais entre la lavande vraie et la lavande aspic, encore faut-il ne pas tout confondre. Passons en revue les vertus santé de cette plante provençale.

Huile essentielle de lavande bio : gare aux écueils !

Même si le raccourci est fréquent, parler d’huile essentielle de lavande est en réalité incomplet. Plus précisément, il existe différentes variétés de lavande, qui vont donner naissance à des huiles bien distinctes du point de vue chimique. Parmi les plus fréquemment rencontrées, citons :

  • la lavande vraie (lavandula angustifolia), aussi appelée lavande fine ou lavande officinale ;
  • la lavande aspic (lavandula latifolia) ;
  • la lavande stoechade (lavandula stoechas).

Attention à bien les dissocier ! La lavande stoechade est particulièrement neurotoxique et abortive : elle sera proscrite en automédication.
Riche en 1,8-cinéole, la lavande aspic reste déconseillée aux asthmatiques ainsi qu’aux femmes enceintes et allaitantes. Sans les contre-indications précédentes, elle pourra toutefois s’employer à partir de 3 ans sur une piqûre d’insecte, ou comme antalgique de première intention.
Quand on évoque l’huile essentielle de lavande, c’est finalement de la lavande vraie (ou fine) dont il s’agit. Très souple d’utilisation, elle recèle en effet de nombreuses propriétés qui la rendent incontournable.

Qui peut utiliser l’huile de lavande vraie ?

Composée en majorité de linalol (32 à 42 %) et d’acétate de linalyle (42 à 52 %), l’huile de lavande vraie bio s’adresse à un public très large. Elle fait partie des rares huiles indiquées chez la femme allaitante, ou enceinte à partir du troisième mois de grossesse. En très faible dilution dans une huile végétale, elle pourra même s’employer chez le nourrisson – avec contrôle médical toutefois.

Quels sont les bienfaits de l’huile de lavande fine ?

Une bonne décontractante

En cas de contracture lors d’un effort, ou de tensions musculaires dues au stress, la lavande vraie s’emploiera seule ou en synergie avec d’autres huiles essentielles (comme la gaulthérie). En plus de favoriser le relâchement des muscles, elle exerce un léger effet antalgique qui temporise la douleur.

Un antispasmodique intéressant

La lavande vraie aide également à soulager les spasmes digestifs et les crampes intestinales. En cas de douleurs menstruelles, elle apaisera aussi les contractions utérines. Par voie cutanée, vous pouvez notamment l’associer au basilic tropical, grand antispasmodique des voies digestives, en diluant le tout dans une huile de millepertuis.

Une cicatrisante et astringente de premier plan

En cas de coup de soleil ou de brûlure, l’huile essentielle de lavande accélère la cicatrisation. Pensez également à elle en cas d’infection respiratoire : ses propriétés astringentes participent à restaurer les tissus épithéliaux, et réduisent les toux traînantes qui s’éternisent parfois pendant plusieurs semaines.

Une légère sédative

Vous vous sentez stressé ou énervé ? La lavande fine est tout indiquée pour recouvrer apaisement et sérénité. En massage sur le plexus solaire à hauteur de 5 % dans une huile de millepertuis, elle favorise le retour au calme et facilite l’endormissement. En cas de crise d’angoisse, il est possible d’en prendre 1 goutte en sublingual.

Sécuritaire et polyvalente, l’huile essentielle de lavande vraie constitue l’indispensable de la trousse à pharmacie. Mais comme tout traitement aromatique, il convient de l’employer aux doses physiologiques. Rapprochez-vous d’un conseiller en aromathérapie ou d’un médecin aromathérapeute pour en savoir plus.