Logo bio, qu’est-ce que cela implique ?

Les Français ne jurent plus que par les produits biologiques. Ils en sont friands et s’approvisionnent en grande surface dans les rayons dédiés aux logos « bio ». Ces produits sont également disponibles auprès du producteur direct. Mais qu’est-ce exactement un logo bio ? Quelles sont les garanties de cette appellation ? À quelle règlementation est-il soumis ? On vous dévoile tout dans cet article.

Définition d’un produit bio

Un produit bio est un produit agricole. On peut aussi dire qu’une denrée alimentaire est bio, lorsqu’elle découle de l’agriculture biologique. Le produit bio est conforme aux exigences de la législation européenne et se démarque par :

  • Une culture dépourvue de substances chimiques de synthèse (engrais, désherbant, pesticide…).
  • Une culture sans OGM.
  • Le respect du bien-être animal (abattage, élevage et ses conditions, acheminement).

Les produits qui sont certifiés bio dans le détail sont notamment :

– Les produits agricoles qui n’ont pas subi de transformation (légumes, céréales, lait, animaux, œufs).

– La nourriture des animaux.

– Les produits agricoles qui ont subi une transformation pour l’alimentation humaine (fromage, pain…).

– Les grains et les équipements de reproduction végétative.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Quels sont les labels bio ?

Deux labels sont mis en place par les acteurs de la filière. Ceux-ci permettent de contrôler la traçabilité des produits « bio » :

– Le logo Eurofeuille : il correspond au label européen. Ce logo s’applique aux produits conformes au cahier des charges de la culture biologique. Il est obligatoire sur les produits bios avec une mention qui indique l’origine des matières premières utilisées. Le numéro de l’organisme certificateur doit également y être mentionné. Celui-ci comporte le code international du pays qui a produit l’article en question. Par exemple, pour un produit conçu en France, vous pouvez voir sur l’étiquette : FR-BIO-11.

– Le logo AB : ce label français a été créé par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Il signifie que le produit contient au moins 95 % d’ingrédients certifiés bio. À l’inverse du premier logo, celui-ci est facultatif.

Les acteurs de la filière, à commencer par les producteurs jusqu’aux détaillants, doivent référer l’Agence Bio (Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique) de leur activité. Les organismes agréés comme Certipaq, Ecocert ou Qualité-France les font passer par des contrôles minutieux. La DGCCRF, quant à elle, vérifie les produits vendus sur le territoire qu’ils soient importés ou produits localement.

Quid des labels pour les produits non alimentaires ?

Comme on l’a vu précédemment, la réglementation bio se limite aux denrées alimentaires et aux produits agricoles. Ces labels sont un gage de qualité pour le consommateur.

Crédit photo: Sabina Iliecu’s

Les produits qui ne sont pas consommables comme les textiles, les huiles essentielles ou les cosmétiques ne dépendent pas de la certification bio européenne officielle. S’ils comportent des mentions ou logos, ces derniers relèvent de certifications associatives ou privées. Ils se déclinent en labels contrôlés et non contrôlés. Les premiers subissent une vérification effectuée par un organisme certificateur. Tandis que les seconds sont créés par un distributeur ou un fabricant.

Sachez qu’il existe des labels environnementaux qui peuvent être octroyés aux produits non alimentaires. Les garanties de ces labels sont disponibles sur le site de l’agence de la transition écologique. Ils sont divisés en de nombreuses catégories : alimentation, vêtements et chaussures, produits de ménage et d’entretien, beauté et hygiène, literie, mobilier, décoration et bricolage, textile de maison, jeux et jouets, fournitures et papeterie et hébergement.

Le bio : un comportement

Le bio, c’est avant tout un état d’esprit, une manière d’agir et de consommer. Quand vous mangez des produits bios, vous évitez les risques d’allergies à certaines substances chimiques. Il est évident qu’au moment de faire vos courses, un produit avec un label AB sera plus recherché qu’un produit qui n’en dispose pas. Si vous voulez vraiment une santé bio, votre comportement quotidien doit radicalement changer. Il vous faut alors entre autres :

– Acheter des produits qui ont été fabriqués à proximité de chez vous.

– Limiter votre consommation de carburant, de gaz et d’électricité.

– Privilégier les produits recyclables.

– Pratiquer une activité sportive.

– Préférer les produits qui ont peu d’emballage.

– Manger sainement…

Si vous êtes séduit par le produit issu de la culture biologique, lancez-vous. Cela ne peut être que bénéfique pour votre santé. Il convient d’utiliser plutôt ce terme au lieu de « produit bio ». Ce dernier est trop vague pour réellement savoir de quoi on parle précisément.

A lire: Pourquoi manger le pain du soir ?