La menthe poivrée : bienfaits et dangers

La menthe poivrée est une herbe aromatique populaire appréciée pour son goût rafraîchissant et ses nombreuses utilisations médicinales. Originaire d’Europe et d’Asie, elle est largement cultivée et consommée dans le monde entier. Les bienfaits de cette herbe sont nombreux et variés. De son arôme rafraîchissant à ses propriétés thérapeutiques, elle a conquis une place spéciale dans les domaines de la santé et du bien-être. Cependant, la menthe poivrée présente aussi certains dangers potentiels. Découvrez les bienfaits et les dangers de la menthe poivrée dans cet article, ainsi qu’une sélection de différents produits fabriqués à base de menthe poivrée. 

Les diffuseurs d’huiles essentielles les plus sûrs et fiables du moment !

Dans la quête de créer des espaces accueillants et relaxants, les diffuseurs d’arômes jouent un rôle essentiel. Ces appareils sont devenus populaires pour leur capacité à diffuser des parfums subtils et apaisants dans les intérieurs. Toutefois, avec tant d’options sur le marché, il est important de savoir quels sont les diffuseurs les plus fiables du moment. Ces accessoires étant très délicats, ils devront non seulement aider à embaumer votre domicile de doux effluves naturels, mais aussi permettre de conserver l’ensemble des propriétés d’aromathérapie des huiles qu’ils contiendront. Dans ce comparatif, découvrez les diffuseurs qui se sont démarqués par leur performance, leur durabilité et leur design innovant, pour vous aider à choisir celui qui correspondra le mieux à vos besoins.

Les règles douloureuses : quels produits naturels ou bio ?

Les règles douloureuses, également connues sous le nom de dysménorrhée, peuvent être une expérience inconfortable pour de nombreuses femmes. L’option la plus courante pour venir à bout de ces douleurs est l’adoption des médicaments conventionnels tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Cependant, les produits naturels représentent une alternative douce et sans effets secondaires contrairement aux AINS. Vous êtes à la recherche de produits bio efficaces pour lutter contre la douleur des règles. Regardez dans notre sélection les 10 meilleurs traitements certifiés qui peuvent vous offrir un soulagement immédiat et prolongé pour une période menstruelle agréable. 

L’huile de ricin, bienfaits et dangers

L’huile de ricin est un remède naturel populaire depuis des siècles et réputée pour ses nombreux avantages pour la peau, les cheveux et la santé. Elle est appréciée pour ses propriétés hydratantes, sa capacité à stimuler la croissance des cheveux et à réduire les imperfections cutanées. Cependant, comme pour tout produit, il est essentiel d’être informé des dangers potentiels associés à son utilisation. Découvrez ici, les avantages et inconvénients de l’huile de ricin ainsi que les précautions à prendre pour une utilisation saine et responsable de ce produit.

Qu’est-ce que l’huile de ricin ? 

Le ricin est une plante qu’on retrouve en Afrique tropicale. Elle produit des graines dont est extraite l’huile de ricin.  

Celle-ci est réputée pour ses multiples utilisations dans les domaines de la beauté, de la santé et même de l’industrie pharmaceutique. En effet, l’huile de ricin est riche en acide ricinoléique, un acide gras aux propriétés anti-inflammatoires et hydratantes

Elle est souvent utilisée pour nourrir la peau, stimuler la croissance des cheveux, renforcer les ongles et soulager les douleurs musculaires. 

Comment s’utilise l’huile de ricin ? 

Il y a plusieurs façons d’utiliser l’huile de ricin. Pour les soins capillaires, vous pouvez l’appliquer sur le cuir chevelu et masser pour favoriser la croissance des cheveux ou mélanger quelques gouttes avec votre après-shampooing habituel pour avoir des cheveux plus doux et brillants. 

Pour la peau, il faut l’appliquer directement pour une hydratation en profondeur ou pour réduire les imperfections. 

Vous pouvez également l’utiliser pour renforcer les ongles en les massant avec quelques gouttes ou pour adoucir les cuticules en les massant délicatement. 

✅ Quels sont les différents bienfaits de l’huile de ricin ? 

L’huile de ricin offre plusieurs bienfaits pour :

  • La peau ; 
  • Les cheveux ; 
  • La santé.

Voici quelques-uns de ses principaux avantages.

Bienfaits pour la peau 

Voici, essentiellement, les bienfaits de l’huile de ricin pour la peau.

  • L’huile de ricin hydrate en profondeur et adoucit la peau

L’huile de ricin est un excellent émollient. Elle pénètre en profondeur dans la peau, l’hydratant et la nourrissant intensément. Elle aide aussi à adoucir la peau en la rendant plus lisse et plus souple. L’huile de ricin peut être utilisée pour traiter les zones sèches et rugueuses.

  • L’huile de ricin réduit les imperfections et les cicatrices

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, antifongiques et antibactériennes, l’huile de ricin peut contribuer à réduire les imperfections cutanées telles que les cicatrices d’acné, les taches sombres et les petites imperfections.

  • L’huile de ricin favorise une bonne croissance des cils et des sourcils

L’application régulière d’huile de ricin sur les cils et les sourcils peut aider à favoriser leur croissance, les rendant plus épais et plus volumineux.

  • L’huile de ricin traite les problèmes de démangeaisons et les irritations 

Ses propriétés apaisantes peuvent aider à soulager les démangeaisons, les irritations cutanées et les inflammations mineures.

👉 Bienfaits pour les cheveux 

Vos cheveux peuvent également être nourris et soignés grâce à certaines propriétés de l’huile de ricin. 

  • L’huile de ricin permet une pousse rapide des cheveux 

L’huile de ricin est connue pour stimuler la croissance des cheveux. Elle nourrit les follicules pileux, renforce les racines et favorise ainsi une croissance saine des cheveux.

  • L’huile de ricin lutte contre la chute capillaire

Grâce à sa richesse en acides gras essentiels, l’huile de ricin renforce les cheveux et réduit la casse, contribuant ainsi à réduire la chute des cheveux.

  • L’huile de ricin améliore la texture et l’apparence des cheveux

L’huile de ricin a la capacité de sceller l’humidité dans les cheveux, ce qui les rend plus lisses, plus brillants et moins sujets aux frisottis. Elle peut également aider à ne pas avoir des pointes fourchues.

  • L’huile de ricin traite les problèmes du cuir chevelu 

L’huile de ricin a des propriétés antifongiques et antibactériennes, ce qui en fait un traitement efficace pour les problèmes du cuir chevelu tels que les pellicules, les démangeaisons et les irritations.

Huile de ricin pour les cheveux
  • L’huile de ricin conditionne et hydrate les cheveux

En raison de sa consistance épaisse et visqueuse, l’huile de ricin agit comme un excellent conditionneur naturel pour les cheveux, les laissant doux, souples et bien hydratés.

👉 Bienfaits pour la santé

L’huile de ricin présente certains bienfaits pour la santé lorsqu’elle est utilisée de manière appropriée.

  • L’huile de ricin a des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques

Grâce à sa teneur en acide ricinoléique, l’huile de ricin possède des propriétés anti-inflammatoires. Elle peut être utilisée en application topique pour soulager les douleurs musculaires et articulaires mineures.

  • L’huile de ricin soulage des douleurs musculaires et articulaires

Lorsqu’elle est appliquée sur la peau par un massage, l’huile de ricin peut aider à soulager les douleurs légères telles que les maux de tête, les crampes menstruelles et les douleurs articulaires.

  • L’huile de ricin est utilisée dans le traitement de la constipation

L’huile de ricin a un effet laxatif puissant lorsqu’elle est ingérée. Cependant, notez que son utilisation interne doit être effectuée sous la supervision d’un professionnel de la santé en raison de ses effets potentiellement irritants.

  • L’huile de ricin favorise l’hydratation intestinale

En plus de son effet laxatif, l’huile de ricin peut aider à hydrater les intestins, favorisant ainsi le confort digestif.

Cependant, l’huile de ricin peut avoir des effets indésirables et ne convient pas à tout le monde. On recommande donc de consulter un médecin avant d’utiliser l’huile de ricin à des fins de santé et de respecter les dosages recommandés pour éviter les complications.

🚨 Quels sont les dangers liés à l’utilisation de l’huile de ricin ? 

Bien que l’huile de ricin présente de nombreux avantages, il y a aussi des dangers associés à son utilisation. À ce propos, voici quelques points importants à prendre en compte.

Les irritations cutanées et allergies

Certaines personnes peuvent être très sensibles à l’huile de ricin et développer une réaction allergique ou une irritation cutanée. 

Les effets laxatifs puissants 

Les effets laxatifs de l’huile de ricin constituent à la fois un avantage et un inconvénient. Ils peuvent aider à traiter la constipation, mais aussi entraîner une diarrhée. En effet, lorsqu’elle est ingérée, l’huile de ricin peut provoquer une diarrhée sévère et des crampes abdominales. Une utilisation excessive ou prolongée peut entraîner une dépendance aux laxatifs.

Le risque d’aspiration

En raison de sa viscosité, il faut faire preuve de prudence lors de l’utilisation de l’huile de ricin près des voies respiratoires pour éviter l’aspiration.

Les interactions médicamenteuses

L’huile de ricin peut interagir avec certains médicaments, notamment les médicaments anticoagulants ou les médicaments pour le cœur. Prenez les avis d’un médecin avant de l’utiliser si vous prenez d’autres médicaments.

Les effets secondaires en cas de grossesse ou d’allaitement

L’huile de ricin peut provoquer des contractions utérines, il est donc déconseillé de l’utiliser pendant la grossesse sans l’avis d’un médecin. 

Quelles précautions doit-on prendre pour une utilisation saine de l’huile de ricin ? 

Lors de l’utilisation de l’huile de ricin, vous devez prendre certaines précautions pour minimiser les risques potentiels. Voici quelques conseils à suivre dans ce sens. 

Faire un test de sensibilité cutanée

Avant d’utiliser l’huile de ricin sur une grande surface de peau, il est recommandé de faire un test de sensibilité cutanée. Choisissez une zone de peau quelconque et appliquez dessus une infime quantité d’huile diluée. Ensuite, observez si cela crée une réaction allergique durant les 24 heures qui suivront. 

Faire une utilisation modérée de l’huile

L’huile de ricin est généralement utilisée en petites quantités. Utilisez-la avec modération pour éviter tout surdosage. Respectez les recommandations d’utilisation spécifiques indiquées sur l’emballage du produit.

Diluer l’huile de ricin avec une huile porteuse

Étant donné que l’huile de ricin est assez visqueuse, il est recommandé de la diluer avec une huile porteuse telle que l’huile d’amande douce, l’huile de jojoba ou l’huile de coco avant de l’appliquer sur la peau. Cela aidera à éviter toute irritation cutanée.

🛑 Éviter le contact de l’huile avec les yeux

Lors de l’application de l’huile de ricin, évitez tout contact direct avec les yeux. Si de manière accidentelle, l’huile entre en contact avec vos yeux, rincez-vous correctement et immédiatement avec de l’eau claire.

Faire une consultation médicale avant l’utilisation

Si vous avez des problèmes de santé préexistants, des allergies, ou si vous prenez d’autres médicaments, prenez les recommandations d’un professionnel de la médecine avant d’utiliser l’huile de ricin, en particulier pour une utilisation interne.

Huile de ricin pour la peau

🛑 Éviter d’utiliser l’huile de ricin pendant la grossesse

L’utilisation de l’huile de ricin pendant la grossesse est déconseillée, en raison de ses propriétés qui peuvent provoquer des contractions utérines.

Utiliser une huile de ricin de qualité

Assurez-vous d’acheter de l’huile de ricin de haute qualité provenant de sources fiables. Optez pour des produits biologiques et non raffinés pour une meilleure efficacité et pour éviter l’exposition à des produits chimiques indésirables.

En suivant ces précautions et en utilisant l’huile de ricin de manière responsable, vous pouvez profiter de ses nombreux avantages pour la peau, les cheveux et la santé tout en minimisant les risques potentiels.

👉 Utilisation de l’huile de ricin : ce que vous devez retenir 👈

En conclusion, l’huile de ricin offre une gamme d’avantages pour la peau, les cheveux et la santé. Elle hydrate en profondeur, favorise la croissance capillaire et réduit les imperfections cutanées. Néanmoins, il est nécessaire de prendre des précautions lors de son utilisation. Des réactions allergiques, une irritation cutanée et des effets laxatifs puissants peuvent survenir. Il est donc recommandé de faire un test de sensibilité cutanée, de diluer l’huile avec une huile porteuse et de vous faire conseiller par un médecin en cas de doute. Utilisée de manière modérée et responsable, l’huile de ricin peut être un ajout bénéfique à votre routine de soins, mais il est essentiel de rester conscient des risques potentiels.

Bougies parfumées : la solution DIY pour maîtriser la composition

Mise à jour 28 juin 2023 à 11:34

Les bougies parfumées sont devenues indispensables pour créer une ambiance parfumée dans la maison. Grâce au DIY, il est possible de fabriquer soi-même des bougies parfumées. Ces dernières embaument la maison et font aussi d’excellents cadeaux. Apprenez les bases pour fabriquer des bougies DIY. Cela vous permet d’en réaliser facilement à la maison. Retrouvez dans cet article la solution DIY pour maitriser la composition des bougies parfumées.

Conseils pour réaliser la bougie parfumée parfaite, saine et naturelle

Voici quelques conseils pour réaliser la bougie parfumée parfaite.

Choisissez un récipient adapté

Comme expliqué sur Lafota, il est essentiel de prévoir un récipient adapté pour contenir la cire chaude. Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Choisir un pot en verre.
  • Utiliser des moules en silicone.

Les moules conféreront une forme originale et esthétique à vos bougies. Il existe aussi des kits prêts à l’emploi qui contiennent le nécessaire pour fabriquer des bougies parfumées, récipient y compris.

Optez pour la bonne mèche

Le choix de la mèche est essentiel pour réaliser la bougie parfumée parfaite. On recommande les mèches en coton sous forme de fils. Les mèches en bois sous forme de languette fine constituent aussi une bonne alternative. Vous pouvez même utiliser un colorant naturel pour ajouter de la couleur à votre bougie. Il est aussi possible d’utiliser de la cire déjà colorée.

solution DIY bougie parfumée

Les ingrédients pour la fabrication de vos bougies parfumées

Il est essentiel d’utiliser les bons ingrédients pour fabriquer des bougies parfumées.

La cire

La cire est le composant principal de la bougie. Elle lui donne sa forme, sa dureté et fond plus ou moins vite selon sa composition. Voici les trois types de cires :

  • La cire d’origine végétale : elle permet de fabriquer tout type de bougie. On peut l’utiliser seul sans avoir besoin d’huile ou de beurre végétal.
  • La cire d’origine animale : on utilise le plus souvent la cire d’abeille pour son odeur douce et sa combustion lente.
  • La cire d’origine minérale.

À vous de déterminer quelle cire sera le plus utile pour réaliser votre propre bougie parfumée.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles constituent 5 % à 10 % du mélange. Elles permettent de parfumer la bougie. Les possibilités sont multiples : anis, basilic, bois de rose, patchouli…

Les huiles et les beurres végétaux

Facilitant la fonte de la bougie, les huiles et les beurres végétaux confèrent un bel aspect à l’ensemble. Choisissez-les selon l’utilisation de la bougie : odeur, couleur, bienfaits…

Les colorants

Donnent de la couleur à la bougie, les colorants sont optionnels. Vous pouvez opter pour des colorants en grains qui sont très concentrés ou du mica, un minéral faisant des silicates, pour donner une couleur vivante à votre bougie.

Comment parfumer vos bougies naturellement ?

Il est assez simple de parfumer une bougie. Vous devez tout d’abord faire chauffer la cire dans une casserole au bain-marie tout en faisant attention à ne pas la faire bouillir. Remuez de temps en temps avec un ustensile en bois. Ajoutez ensuite le colorant pour donner de la couleur à la bougie.

Une fois la cire fondue, retirez la cire hors du feu et ajoutez-y quelques gouttes d’huile essentielle afin de parfumer la bougie. Remuez à nouveau et mettez le mélange dans le récipient. Placez la bougie au centre et versez-y la cire chaude. Laissez refroidir pour que la cire durcisse et que la bougie parfumée soit prête.

L’huile essentielle de ravintsara, votre alliée contre les maux d’hiver

Parmi les huiles essentielles utilisées en aromathérapie, l’huile essentielle de ravintsara tient une place honorable grâce à ses nombreuses propriétés. Elle est obtenue par la distillation des feuilles de ravintsara – littéralement « bonne feuille », cet arbre originaire de Chine et implanté à Madagascar depuis plus d’un siècle.

Qu’est-ce que l’huile essentielle de ravintsara ?

L’huile essentielle de ravintsara est extraite par distillation des feuilles de l’arbre. L’arbre, dont le nom botanique est Cinnamomum camphora, est un arbre à camphre, de la famille des lauriers. Ce camphrier est surtout connu pour entrer dans la composition du fameux baume du tigre. Une fois que l’arbre a été implanté à Madagascar, le climat et le terroir de Madagascar lui ont permis de développer des propriétés différentes.

La distillation des feuilles pour obtenir l’huile essentielle se fait sur le lieu de récolte. Les feuilles sont séchées pendant quelques heures à 48 h, puis distillées pendant deux à trois heures. Environ 125 kilos de feuilles sont nécessaires pour 1 litre d’huile essentielle.

Quelle est sa composition ?

Le ravintsara est un arbre touffu à l’écorce rougeâtre, rugueuse et odorante. Les fleurs, d’environ 1 cm, sont de couleur jaunâtre. Le fruit est une drupe de 0,5 à 1 cm de diamètre qui est de couleur noire ou violet foncé à maturité. À l’intérieur du fruit se trouve une petite graine de 5 mm de diamètre. Les feuilles, qui mesurent de 3 à 10 cm de long, sont ovales et persistantes, et ressemblent aux feuilles de lauriers. Ce sont elles qui contiennent des cellules à essence dont on extrait l’HE ravintsara.

L’huile essentielle de ravintsara doit ses vertus thérapeutiques à la présence de :

  • oxydes terpéniques (50 à 65 %) : 1,8-cinéole aussi appelé eucalyptol ;
  • alcools terpéniques (15 à 20 %) : α-terpinéol, linalol ;
  • monoterpènes (20 à 25 %) : α et β-pinène, myrcène ;
  • sesquiterpènes (3 à 10 %).

Quels sont ses bienfaits ?

L’huile essentielle ravintsara est reconnue pour chacune des propriétés suivantes :

– Antivirale puissante, lutte contre les rhumes, grippes, bronchites, sinusites, refroidissements.

– Stimulante de l’appareil cardiorespiratoire, lutte contre la baisse d’immunité et les infections à répétition.

– Expectorante, mucolytique, favorise l’assainissement atmosphérique.

– Équilibrante du système nerveux.

– Tonique, énergisante, neurotonique

– Calmante, facilite le sommeil.

– Relaxante, lutte contre la nervosité.

Comment s’utilise l’huile essentielle de ravintsara ?

Crédit photo: Juan amari gonzalez

La ravintsara posologie varie en fonction des bienfaits recherchés :

– En mélange avec une préparation huileuse. Vous appliquez localement le mélange en massage ou en frictions sur le torse et aussi sur la partie haute du dos.

– En inhalation sèche en mettant quelques gouttes sur un mouchoir ou en inhalation humide en versant quelques gouttes dans un bol d’eau chaude. Vous humez l’huile essentielle pour dégager la respiration.

– En mélange avec votre huile pour purifier la peau. Vous l’appliquez en massage ou en frictions sur la zone concernée.

– En diffusion en utilisant un diffuseur huile essentielle en vue de purifier l’air et d’améliorer la respiration dans les pièces à vivre.

– En mélange avec une préparation huileuse, à déposer sur les faces internes des poignets et à humer en respirant profondément pour retrouver le calme.

– En mélange à appliquer sur le plexus solaire ou la colonne vertébrale afin de faciliter l’endormissement.

– En diffusion atmosphérique pour retrouver un bien-être psycho-émotionnel et énergétique.

– En mélange avec votre préparation pour le bain à verser dans l’eau chaude du bain pour un bain défatigant.

Quelles sont les contre-indications de l’huile essentielle de ravintsara ?

En raison de la présence de quelques composants biochimiques allergènes, l’utilisation de l’huile essentielle ravintsara présente des contre-indications à respecter :

– Les femmes enceintes de moins de 3 mois, les bébés de moins de 3 mois ainsi que les personnes asthmatiques doivent s’en priver.

– Les personnes épileptiques ne doivent pas s’en servir en raison du risque épileptogène qu’elle présente à forte dose.

– Déconseillée en inhalation et en diffusion aux personnes aux yeux irritables ou à la cornée sèche.

– Il y a un risque d’accoutumance en cas d’utilisation prolongée

– Possibilité de problèmes d’interférences médicamenteuses au-delà de plusieurs jours d’utilisation.

L’huile essentielle ravintsara est utilisée dans de nombreuses occasions. Elle est notamment très prisée pour ses propriétés antivirales, antibactériennes, expectorantes et aussi immunostimulantes. L’utilisation en est simple, mais des précautions s’avèrent nécessaires dans certains cas bien précis.

A lire: Les huiles essentielles: le dossier complet

L’huile essentielle  anti moustique pour préserver votre bonheur estival

La saison chaude est en général la saison préférée des insectes, notamment les moustiques. Nos instants de bonheur estival sont parfois gâchés à cause des moustiques. Il est essentiel de se protéger grâce aux huiles essentielles afin de profiter au maximum de l’été, mais pas n’importe lesquelles. Faisons le point pour savoir pourquoi utiliser les huiles essentielles contre les moustiques, quelle huile essentielle anti moustique privilégier et comment l’utiliser.

Pourquoi utiliser des huiles essentielles ?

Une huile essentielle anti moustique possède des propriétés très efficaces pour éloigner les moustiques et ainsi les empêcher de vous piquer. Les composants les plus efficaces pour faire face aux moustiques sont :

  • les molécules de citronellal ;
  • les molécules de géraniol ;
  • les molécules de citronellol.

Vous pouvez appliquer l’anti moustique naturel directement sur la peau ou via un diffuseur huile essentielle pour repousser les moustiques. Dans le cas où vous êtes déjà piqué(e), vous pouvez recourir à d’autres huiles essentielles pour calmer la brûlure des piqûres.

Top 6 des huiles essentielles anti moustique

Nous vous présentons dans ce top 6 les huiles essentielles anti moustique les plus connues. Il est toujours conseillé de demander conseil à votre pharmacien pour les doses et les restrictions, notamment en cas d’application cutanée d’anti moustique bébé.

Notre choix de diffuseur d’huiles essentielles

La citronnelle de Java

L’huile essentielle de citronnelle de Java est l’anti moustique le plus connu. Outre son action répulsive, elle détruit les larves d’insectes. Elle dispose également des propriétés apaisantes et calmantes et assainit l’air ambiant grâce aux alcools terpéniques qu’elle contient.

L’eucalyptus citronné

L’huile essentielle d’eucalyptus citronné est réputée pour éloigner tout insecte piqueur du fait de sa richesse en citronellol et en citronellal. Elle soulage aussi les piqûres grâce à son action anti-inflammatoire.

Le géranium rosat

C’est une huile essentielle qui est pourvue de propriétés répulsives très efficaces. Un de ses avantages est la possibilité d’utilisation par une femme enceinte de plus de 5 mois et par une femme allaitante. Cette huile essentielle peut également être utilisée comme anti moustique bébé de plus de 6 mois.

La menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée est un indispensable de la trousse à pharmacie grâce à ses multiples propriétés : anti-inflammatoire, anti-migraineuse, anti-infectieuse. Elle contribue au soulagement des piqûres d’insectes, des infections ORL, des troubles digestifs…

La lavande vraie

L’odeur agréable et apaisante de la lavande n’est pas du goût des moustiques. Non seulement, elle les repousse, mais elle peut aussi soulager un bouton de moustique, ayant des propriétés antalgiques.

Le basilic

L’action insecticide de l’huile essentielle de basilic vient de ses composants : ocimène, methylcinnamate, cinéole, methylchavicol et linalol. Elle possède en plus une propriété antiparasitaire.

Crédit photo: Pixelshot

Exemples de recette anti moustique aux huiles essentielles

Huile répulsive anti moustique

– HE citronnelle de Java ou HE géranium bourbon : 40 gouttes ;

– huile d’amande douce (huile végétale) : 20 ml

Versez la dose d’huile essentielle de votre choix dans le flacon d’huile d’amande douce de 20 ml et agitez-le bien pour mélanger. Mettez 20 gouttes du mélange obtenu sur les parties exposées aux moustiques, sauf sur le visage. Vous pouvez renouveler l’application. En revanche, veillez à ne pas dépasser 4 fois par jour.

Spray anti moustique

– HE lavande aspic : 10 gouttes ;

– HE géranium rosat : 15 gouttes ;

– HE eucalyptus citronne : 30 gouttes ;

– dispersant : 15 ml ;

– eau distillée : 30 ml.

– Versez le dispersant dans un flacon spray, ajoutez-y les huiles essentielles et mélangez bien le tout. Ajoutez-y l’eau distillée, puis mélangez encore. Pulvérisez le mélange sur les parties du corps qui sont exposées aux piqûres.

Vous pouvez garder le mélange au réfrigérateur, mais jetez le contenu si une différence de texture ou d’odeur apparait.

Synergie anti moustique

– HE eucalyptus citronné : 3 ml ;

– HE citronnelle de Java : 5 ml ;

– HE géranium rosat : 2 ml.

Désinfectez un flacon et versez-y les 3 huiles essentielles. Mélangez bien le tout et appliquez 2 gouttes du mélange sur les parties du corps exposées. Renouvelez l’application toutes les 4 heures, mais il ne faut pas dépasser 4 fois par jour.

Vous pouvez aussi diluer le mélange dans une cuillère à soupe d’huile végétale de votre choix. Cette dilution va faciliter l’application.

En règle générale, une huile essentielle anti moustique ne doit pas être appliquée pure directement sur la peau. Le plus souvent, elle doit être diluée dans de l’huile végétale et son application est répétée après 4 heures.

A lire: Le diffuseur d’huiles essentielles: bon ou mauvais pour la santé ?

Les bienfaits de l’huile végétale de nigelle

Mise à jour 16 août 2023 à 10:02

Avez-vous déjà entendu parler de l’huile végétale de nigelle, communément connue sous l’appellation de « cumin noir » ? Si non, il est grand temps de faire sa connaissance. Ce remède miracle qui nous vient de la Méditerranée se reconnaît par son odeur particulière. Il est également prisé pour ses nombreux bienfaits sur la santé et la beauté. On vous dévoile ses secrets à travers cet article !

Origine de l’huile de nigelle

L’huile de nigelle est issue de la famille des Renonculacées. On la confond souvent avec le cumin des prés de la famille des Apiacées. L’histoire de la nigelle remonte à plusieurs milliers d’années. Cette dernière est surtout visible au Moyen-Orient et en Asie Occidentale en raison des conditions climatiques qui lui sont favorables. Lorsque la graine de nigelle pousse et devient une plante, on y trouve des petites fleurs violettes et des graines noires. La floraison intervient entre le mois de juin et de juillet.

En latin, la nigelle est appelée « Nigella Sativa ». En arabe, elle se nomme « Habbatul baraka », ce qui veut dire « graines de la bénédiction ». Selon Mahomet, la nigelle aurait des vertus thérapeutiques incomparables. Elle peut guérir toutes les maladies. Selon les croyances, le teint de porcelaine de la reine Néfertiti résulterait de l’huile essentielle de nigelle.

Cette huile essentielle provient du cumin noir. Pour la fabriquer, les graines de nigelle sont pressées à froid avec des machines dédiées. On obtient une huile essentielle vierge 100 % pure. On peut définir par ce processus la qualité finale du produit. Ce pressage à froid est fortement recommandé pour disposer d’un produit de haute qualité.

Quels sont ses bienfaits ?

On lui rapporte des propriétés revitalisantes, adoucissantes, antioxydantes, cicatrisantes et anti-inflammatoires. Les huiles essentielles de nigelle sont particulièrement efficaces et bien tolérées par l’organisme.

Pour la peau

Elle reconstitue les lipides quand elle est appliquée sur l’épiderme. Ainsi, l’huile de massage limite les pertes en eau de la peau tout en l’alimentant avec ses qualités nutritives et douces.

– Pour les soucis dermatologiques : l’huile de nigelle soulage le psoriasis, l’eczéma, les mycoses et les furoncles.

– Pour les peaux à problèmes : elle les apaise et les purifie. Elle lutte également contre l’apparition des acnés, les rougeurs et les irritations.

– Pour les peaux matures : celles-ci peuvent bénéficier du pouvoir anti-rides de l’huile de nigelle. Ses propriétés antioxydantes effacent les signes de vieillissement cutané pour les peaux sensibles.

– Pour les peaux squameuses : l’huile de nigelle les nourrit et exerce une action régénérante.

Crédit photo: Rouzes

Pour la santé

L’huile de nigelle comporte une petite partie d’huile essentielle qui contient un ingrédient unique : la thymoquinone. Grâce à cette molécule, la nigelle a développé des vertus :

Antiasthmatiques et antiallergiques : l’huile végétale de nigelle réduit les symptômes liés aux allergies saisonnières. Elle combat également la rhinite allergique via ses pouvoirs anti-histaminiques et broncho-dilatateurs.

Anti-inflammatoires et anti-microbiennes : riche en huiles essentielles, la nigelle stimule le système immunitaire et bloque l’entrée et la prolifération des microbes.

Antioxydantes : grâce à sa teneur élevée en acides gras, en vitamine E et en caroténoïdes, la nigelle empêche l’oxydation des graisses néfastes pour les vaisseaux sanguins.

Digestives, hypoglycémiantes et barrages au grignotage : la nigelline dans sa composition contribue à stimuler les systèmes intestinal et digestif. Ce principe actif régule les envies de grignotage d’aliments sucrés. La nigelle est donc recommandée pour celles et ceux qui veulent affiner ou garder leur silhouette.

Pour les ongles et la chevelure

L’huile de nigelle redonne de la force et de la structure aux cheveux. Elle prend également soin des ongles cassants. Elle est appréciée sur :

  • Les cuirs chevelus qui manquent d’hydratation et qui sont irrités.
  • Les cheveux ternes, secs et fourchus.
  • Les ongles fragiles, mous et cassants.

Est-ce que l’huile de nigelle est dangereuse ?

L’huile de nigelle n’est pas autorisée pour les enfants de bas âge et les femmes enceintes, car elle comprend des huiles essentielles. Elle ne doit pas être au contact des yeux et des muqueuses, vu qu’elle pourrait générer des irritations et des démangeaisons. Pour un usage en voie interne, il vaut mieux la diluer avec une autre huile végétale alimentaire telle que l’huile de tournesol ou d’olive. Buvez le mélange dans un jus de fruit en y ajoutant du sucre naturel. Selon certains dermatologues, il se pourrait que l’huile de nigelle occasionne des allergies de la peau.

A lire: Le meilleur pain pour votre santé

Ajouter de l’huile de nigelle dans vos cosmétiques

L’huile de nigelle disponible sur ce site, extraite des graines de la Nigella sativa, possède des vertus millénaires qui ont transcendé les époques. Sa renommée, autrefois confinée aux régions d’Asie et du Moyen-Orient, s’étend désormais au monde entier, notamment dans le domaine de la cosmétique.

Intégrer cet élixir dans sa routine beauté se révèle être une décision avisée. Ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes offrent une protection optimale à la peau, la préservant des agressions extérieures. De plus, sa richesse en acides gras essentiels contribue à la régénération cellulaire, conférant à la peau une élasticité et une hydratation inégalées. Un teint radieux et une peau revitalisée sont souvent les témoins silencieux de son efficacité.

Il est toutefois primordial de sélectionner une huile de nigelle de qualité, vierge et pressée à froid. L’intégration de cet or noir dans vos produits de beauté, qu’il s’agisse de crèmes, sérums ou baumes, apporte une valeur ajoutée incontestable. Des études ont mis en lumière sa capacité à atténuer les imperfections, réduire les inflammations et favoriser la cicatrisation. Que ce soit en application directe ou mélangée à vos soins habituels, l’huile de nigelle incarne la quintessence d’un rituel de beauté authentique, plongeant ses racines dans les traditions ancestrales tout en répondant aux exigences contemporaines.

Huile essentielle de tea tree bio, indissociable des états infectieux

Le tea tree est communément connu sous le nom d’arbre à thé. Son huile essentielle est réputée pour ses propriétés anti-infectieuses, antifongiques et antivirales. Elle soigne tous les problèmes cutanés, notamment les mycoses. Le tea tree huile essentielle est un remède miraculeux qui lutte contre les acnés et les impuretés. Voici tout ce qu’il y a à savoir à ce propos !

L’huile essentielle de tea tree, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le tea tree ou melaleuca alternifolia en latin est un arbre dont la hauteur peut atteindre jusqu’à 2, voire 3 mètres dans des zones marécageuses. Il se reconnaît via ses feuilles vertes épineuses et ses fleurs en grappes jaunes ou pourpres. L’arbre à thé est issu d’Australie et de la famille botanique des myrtacées. Toutefois, il peut également se retrouver en Indonésie, en Malaisie, à Madagascar, en Nouvelle-Guinée et en Nouvelle-Calédonie.

Les huiles essentielles de tea tree s’obtiennent par la distillation des récentes pousses de rameaux et des feuilles. Cette he tea tree est transparente ou jaune pâle. Son odeur dégage un mélange boisé et camphré. Elle est très puissante et se sent même à plusieurs kilomètres.

Quels sont ses bienfaits et ses avantages ?

L’huile essentielle de tea tree renforce les défenses immunitaires et préserve la peau contre les coups de soleil et les boutons. Elle est également antispasmodique, antiparasitaire, antiseptique et immunostimulante. C’est un décongestionnant lymphatique et veineux idéal !

Cette huile essentielle est adulée pour ses nombreux bienfaits. Parmi eux :

  • Elle soigne de nombreux problèmes de peau. La mycose, les brûlures, l’eczéma et l’acné en sont de bons exemples. Elle traite également les problèmes de cheveux comme les poux ou les pellicules.
  • Elle fait office de bains de bouche pour un abcès dentaire, une gingivite, un aphte…
  • Elle agit contre les infections ORL : angine, otite, état grippale…
  • Elle soulage les varices, les hémorroïdes, les ulcères variqueux et les plaies.
  • Elle est aussi efficace contre la fatigue cardiaque, psychique ou physique.

Comment bien l’utiliser ?

L’he de tea tree s’utilise en massage, en diffusion, par voie orale et dans le bain. Néanmoins, elle n’est pas autorisée durant les trois premiers mois de grossesse. Un usage abusif est aussi déconseillé, car cela risque d’assécher la peau.

Par voie orale

Peut-on avaler l’huile essentielle de tea tree ? La réponse est oui ! Si vous souffrez de mycoses des voies digestives, une goutte d’HE de tea tree + une goutte d’HE de cannelle sont à déposer sur un comprimé neutre. Prenez un comprimé par jour jusqu’à ce qu’une amélioration soit notée.

Dans le bain

Pour apaiser vos problèmes de peau, ajoutez quelques gouttes d’HE de tea tree dans votre gel douche ou votre shampoing. Vous direz adieu aux cheveux gras, aux pellicules, aux psoriasis…

En diffusion

Vous pouvez l’employer (4 gouttes d’HE de tea tree + 7 gouttes de verveine citronnée) dans un diffuseur pour assainir l’air.

En massage

– Appliquez de l’huile essentielle de tea tree sur votre épiderme afin de la protéger des bactéries. Massez la zone légèrement.

– Pour calmer une prostatite, massez votre dos et le bas de votre ventre avec de l’huile essentielle d’arbre à thé mélangée à de l’HE de cyprès et de girofle.

– Si vous souffrez de bronchite, l’huile essentielle de tea tree est à coupler avec des HE de cannelle et d’eucalyptus. Procédez au massage de votre thorax avec ce mélange quatre fois par jour.

– Pour éliminer les boutons d’acné sur votre visage ou toute autre partie de votre corps, l’application de 5 gouttes d’huile de tea tree + 5 gouttes de laurier noble + 10 gouttes de lavande aspic est de mise. La préparation est à appliquer sur les boutons.

– Pour combattre la fatigue physique et psychique, frottez vos pieds dès votre réveil avec une ou deux gouttes d’HE d’arbre à thé.

– Si vous êtes sujet(te) à des impétigos, un mélange d’HE de tea tree et de géranium rosat est efficace. Réitérez l’opération jusqu’à amélioration.

– Pour vous débarrasser des croûtes de lait de votre enfant, mélangez deux gouttes d’HE de tea tree avec du bois de rose et des germes de blé. La partie à nettoyer se fait via un morceau de coton.

– Pour soulager les séborrhées, une goutte d’HE de tea tree + du cèdre de l’Atlas et du palmarosa est à incorporer à votre shampooing.

A lire: Le néroli bio: le dossier

Le néroli bio, l’allié de votre bien-être et de votre beauté

Mise à jour 19 avril 2022 à 02:14

L’huile essentielle de néroli, issue du néroli bio est très prisée grâce à sa fragrance exceptionnelle, mais aussi à ses innombrables propriétés qui en font une alliée sûre beauté et bien-être. Découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir sur le neroli bio et l’huile essentielle de neroli.

Qu’est-ce que le néroli ?

Le neroli est une fleur d’oranger que l’on cueille sur un arbre appelé bigaradier. C’est une jolie fleur de couleur blanche ou rose pâle au parfum particulièrement exaltant. Le nom scientifique du bigaradier ou orange amer est « citrus aurantium ». Il s’agit d’un petit arbuste originaire de l’Inde et introduit autour de la Méditerranée, notamment en Tunisie et au Maroc.

Son appellation lui a été donnée par la princesse Néroli qui en appréciait le parfum. L’HE néroli s’obtient par la distillation de fleurs d’oranger amer fraîchement cueillies à la main tôt le matin. Son prix plutôt conséquent s’explique par le fait qu’il faut une tonne de fleurs pour obtenir seulement 1 litre d’huile essentielle portant le logo bio.

Qu’est-ce que l’huile essentielle de néroli ?

L’huile essentielle est le produit obtenu à partir de la distillation totale et complète des fleurs d’oranger à la vapeur d’eau. L’extraction se réalise sans solvant et laisse à cette huile la totalité des principes aromatiques de la plante. Toutes les propriétés sont donc conservées.

Propriétés

  • Calmant nerveux préconisé contre : l’anxiété, l’angoisse, le stress, la tension, la crispation, les palpitations, les insomnies, etc.
  • Tonique de la digestion contre : les troubles digestifs, l’insuffisance du pancréas ou du foie, les entérocolites, etc.
  • Stimulant contre : l’asthénie sexuelle, les fatigues…

L’HE neroli permet également de retrouver confiance en soi et harmonie, d’améliorer l’état de la peau contre les vergetures, la couperose, les cicatrices, les rides, les ridules…

Composition

L’huile essentielle de néroli comporte de nombreux principes actifs qui lui confèrent ses propriétés :

– linalol ;

– limonène ;

– β-pinène

– acétate de linalyle ;

– trans-β-ocimène

– acétate de géranyle ;

– β-myrcène ;

– farnésol ;

– géraniol;

– sabinène;

– acétate de néryle ;

– α-pinène

– nérol ;

– anthranilate de méthyle : 0,1 à 1 %;

– indole : 0,1 à 0,3 %.

Quels sont les bienfaits de l’huile essentielle de neroli ?

Du fait des nombreuses propriétés précitées, l’huile essentielle de néroli présente de nombreuses indications :

Les palpitations et l’hypertension

L’huile essentielle de néroli aide pour venir à bout de tout choc émotionnel : mélancolie, désespoir, épuisement, surmenage ou angoisses. Ses propriétés relaxantes, calmantes et antidépressives permettent de positiver et à relativiser tout en redonnant tonus et énergie.

Crédit photo: Nadisja

Les déficiences immunitaires

La fragrance exceptionnelle de l’huile essentielle de néroli rééquilibre le système nerveux. De ce fait, elle est d’une grande aide pour surmonter le mal-être, les coups de blues, les traumatismes. Comme l’HE néroli bio français contribue au système antioxydant, elle peut augmenter la réponse immunitaire aux agressions extérieures. On peut donc l’utiliser dans les cas d’infections bactériennes ou virales.

Les problèmes de peau

Les propriétés antioxydantes, antibactériennes et régénérantes de l’huile essentielle de néroli en font une alliée contre les problèmes cutanés. L’huile de néroli se distingue des autres huiles essentielles en faisant disparaître l’acné, les rides, les vergetures et les dermatoses telles que le psoriasis, l’eczéma ou l’impétigo.

Comment s’utilise l’huile essentielle de néroli ?

L’huile essentielle de néroli bio peut être utilisée différemment en fonction des situations :

En application cutanée

D’une manière générale, il faut diluer une goutte d’huile essentielle de néroli avec quatre gouttes d’une huile végétale. Il faut ensuite appliquer sur la zone à traiter et masser ou directement sur une zone peu étendue et isolée.

En inhalation

Dans le cas d’une dépression ou de coup de blues, vous pouvez mélanger dans un flacon codigoutte :

– 20 gouttes d’huile essentielle de bois de rose ;

– 30 gouttes d’huile essentielle de petit grain ;

– 10 gouttes d’huile essentielle de listée citronnée ;

– 20 gouttes d’huile essentielle de néroli ;

– 2 ml d’huile végétale de noyau d’abricot.

Agitez pour homogénéiser, puis appliquez 2 gouttes sur la face des poignets et inhalez la fragrance quand le besoin s’en fait ressentir.

Par voie orale

La voie orale est possible, mais requiert une consultation chez un thérapeute au préalable. L’huile essentielle de néroli ne peut être ingérée ni à forte dose ni sur une longue durée.

En synergie avec d’autres huiles essentielles

L’huile essentielle de néroli peut être utilisée en synergie avec d’autres huiles essentielles telles que l’huile essentielle de bois de rose, d’ylang-ylang, de petit grain bigarade, de listée citronnée, de noyaux d’abricot ou de marjolaine à coquille.

A lire: Le pain bio: Contrôle et fabrication

Le shampoing solide bio a tout bon

Mise à jour 19 juillet 2023 à 04:53

Le shampoing solide bio est une véritable alternative aux cosmétiques chimiques du commerce. Naturel, écologique, économique et pratique, il a tout pour vous plaire. On peut même faire son shampoing solide soi-même. Focus sur ce sujet !

Qu’est-ce qu’un shampoing solide ?

Le shampoing solide bio est un produit utilisé pour se laver les cheveux. Il se distingue du shampoing liquide qui se vend en flacon plastique par sa forme. Il est sec et dur comme un savon et se décline sous différentes formes : pain de savon, cannelé, galet, etc. Il se différencie également par sa composition. C’est un produit cosmétique naturel qui est composé quasi-exclusivement d’ingrédients d’origine naturelle, sans aucun produit chimique.

Quels sont les différents types de shampoing solide ?

Il existe deux types de shampoing solide :

– Le savon shampoing qui est un savon auquel on ajoute des argiles ou des poudres de plantes. Cet ajout en fait un savon adapté au lavage des cheveux.

– Le shampoing solide naturel qui comporte des tensioactifs doux d’origine végétale. Le plus souvent obtenu à partir de l’huile de coco, le tensioactif est l’agent moussant qui aide à laver les cheveux en profondeur sans les irriter. Ce second type est le plus plébiscité pour la santé bio.

Quel est le meilleur shampoing solide ?

L’offre est aujourd’hui très vaste. Pour choisir le meilleur shampoing solide, il vous suffit d’opter pour le mieux adapté à votre type de cheveux.

  • Pour les cheveux normaux. Sont recommandés : les shampoings solides à base d’huile de coco, d’huile essentielle de pin sylvestre, d’huile de ricin et argile verte.
  • Pour les cheveux secs. Ceux à base d’huile de coco et de karité, à base d’huile de baobab et d’argile rose, ou encore de mélange d’huile essentielle d’orange douce, d’huile d’argan et d’argile blanche peuvent être utilisés.
  • Pour les cheveux gras. Le mélange d’argile blanche et d’huile de nigelle, ou encore les actifs comme la litsée citronnée, est particulièrement adapté aux cheveux gras.

Les avantages d’un shampoing solide

Le shampoing solide bio présente de nombreux avantages :

– Facile à utiliser. Il suffit de mouiller les cheveux, humidifier le shampoing solide, de l’appliquer et de frotter pour le faire mousser.

– Écologique. Le shampoing solide bio s’inscrit dans la démarche zéro déchet, car il n’est pas conditionné dans un flacon en plastique. Par ailleurs, il est composé d’ingrédients naturels qui ne sont pas nocifs pour la planète.

Crédit photo: Jupiterimages

– Sain pour la santé bio. Les ingrédients naturels dont le shampoing solide est constitué ont des propriétés lavantes non irritantes.

– Économique. Un shampoing solide équivaut à deux ou trois flacons de shampoing liquide traditionnel. Vous faites usage de moins de produit pour obtenir un résultat plus satisfaisant.

– Pratique. Sa texture sèche et son format compact vous permettent de le transporter partout avec vous : en voyage, en randonnée, à la piscine, etc.

Comment faire son shampoing solide ?

Aux avantages cités plus haut, vous pouvez ajouter ceux d’un shampoing solide maison. Effectivement, il n’est pas difficile de faire son shampoing solide soi-même et d’avoir ainsi le contrôle sur les ingrédients et la composition.

En règle générale, dans une recette shampoing solide, on va trouver les 5 types d’ingrédients suivants :

– les tensioactifs, de l’ordre de 40 % à 60 % du poids de la préparation ;

– les poudres de plantes ou poudres minérales : 10 % ;

– un beurre végétal ou une huile végétale : 20 à 25 % ;

– de l’eau ou de l’eau florale : 15 % au maximum ;

– des huiles essentielles dont l’ajout est facultatif, pas plus de 20 gouttes.

Voici la recette de base pour un shampoing solide de 100 g :

– Ustensiles : des moules, un bol qui passe au bain-marie, un mini fouet en inox, une balance de précision ou une cuillère à café, un pilon, une spatule.

– Ingrédients : 50 g de tensioactifs SCI, 10 g de poudre minérale, 20 g d’huile végétale, 15 g de solution aqueuse, 20 g d’huile essentielle.

Pour la préparation (environ 20 minutes), mettez d’abord dans le bol allant au bain-marie : le tensioactif SCI, la poudre, les huiles végétales et la phase aqueuse. Puis, mélangez bien le tout. Ensuite, faites chauffer doucement au bain-marie pour ne pas altérer les actifs. Retirez par la suite la pâte du bain-marie lorsqu’elle devient homogène et malaxez-la avec les doigts. Laissez refroidir la boule de pâte et creusez un petit puits au milieu en vue d’y déposer les huiles essentielles. À ce stade, il faut recommencer à pétrir la pâte pour bien répartir les huiles essentielles. Remplissez ensuite les moules en silicone avec la pâte, tassez et lissez le dessus avec une spatule. Veillez à laisser le mélange refroidir à température ambiante pendant une journée. Procédez au démoulage et pensez à laisser sécher le produit quelques jours de plus à l’air libre. Votre shampoing solide est enfin prêt à être utilisé ! Il peut être gardé durant 3 mois.

A lire: Qu’est ce que le bio français ?

Où trouver le bon shampooing pour ses cheveux ?

Lorsqu’il s’agit de trouver le bon shampooing pour vos cheveux, il existe de nombreux endroits où vous pouvez effectuer vos recherches. Voici quelques options pour vous aider à trouver le shampooing qui convient le mieux à vos besoins capillaires. Il vous suffit de cliquer sur ce lien pour acheter ce type de produits directement en ligne.

Les grandes surfaces et les supermarchés

Les grandes surfaces et les supermarchés proposent une large sélection de marques et de types de shampooings. Ils sont souvent plus abordables et accessibles. Vous pouvez parcourir les rayons dédiés aux produits capillaires et comparer les différentes marques et options disponibles. N’hésitez pas à lire les étiquettes pour connaître les ingrédients et les bienfaits spécifiques de chaque shampooing.

Les pharmacies et les parapharmacies

Les pharmacies et les parapharmacies sont des endroits où vous pouvez trouver des shampooings de qualité, souvent recommandés par des professionnels de la santé. Les pharmaciens peuvent vous conseiller sur les meilleurs shampooings en fonction de vos besoins spécifiques. De plus, ces établissements proposent souvent des marques spécialisées dans les soins capillaires, notamment pour les problèmes de cuir chevelu ou les cheveux sensibles.

La sève de bouleau bio : un véritable produit miracle

Vous voulez lutter contre la rétention d’eau et les problèmes qui s’ensuivent ? Nous vous proposons une solution naturelle et douce : la sève de bouleau pour maigrir. La sève de bouleau bio est un breuvage 100 % naturel qui est très pauvre en calories et avec un pouvoir drainant très efficace. Focus sur les bienfaits de la sève de bouleau !

Qu’est-ce que la sève de bouleau ?

La sève de bouleau est le liquide obtenu en perçant l’arbre directement par l’écorce. Le bouleau est un arbre originaire des pays nordiques qui est planté et utilisé en Europe depuis des siècles. Cet arbre peut atteindre 2 mètres de hauteur et vivre plus de 100 ans dans les endroits où le sol est siliceux et pauvre, humide et acide. Cependant, il ne survit pas plus de 30 ans dans les régions tempérées.

Le rôle de la sève de bouleau est de nourrir les jeunes pousses et les bourgeons de l’arbre. C’est la sève du bouleau qui contient la grande partie des vertus bénéfiques. Pour l’obtenir, il suffit de pratiquer directement une entaille de l’écorce et de récolter la sève. Cette récolte se fait entre le mois de mars et avril, avant l’apparition des feuilles.

On parle souvent indifféremment de sève de bouleau, d’eau de bouleau et de jus de bouleau. Il convient de faire une petite mise au point. La sève de bouleau et l’eau de bouleau désignent la même chose, car la sève de bouleau s’apparente à l’eau par sa limpidité et sa transparence. Le jus de bouleau est le liquide obtenu à partir des feuilles.

Quelle est la composition de la sève de bouleau ?

Les propriétés accordées à la sève de bouleau viennent des actifs qui la composent, à savoir :

  • de l’eau ;
  • le bétuloside et le monotropitoside, qui sont des molécules végétales ;
  • du potassium, calcium, magnésium, phosphore et de la vitamine C ;
  • du silicium, du lithium et du sélénium ;
  • des acides de fruits et des acides aminés ;
  • des flavonoïdes comme la quercétine et des oligoéléments ;
  • des huiles essentielles, de la bétuline.

Les formes de sève de bouleau

La sève de bouleau est commercialisée en France sous deux formes :

– La sève de bouleau fraîche bio. Il s’agit de sève fraîchement récoltée, conservée au réfrigérateur et consommée dans les 3 ou 4 semaines qui viennent. Le goût qui est neutre au départ, change au fur et à mesure que le temps passe sous l’effet d’une bio fermentation. Mais plus la sève de bouleau bio fermente, plus ses principes actifs pour la santé bio sont déployés.

– La sève de bouleau stabilisée. La sève de bouleau est dite stabilisée ou pasteurisée lorsqu’on y ajoute du jus de citron, un peu d’alcool végétal et des bourgeons de plantes. Cet ajout permet de stabiliser la fermentation de la sève. Ainsi, on peut la conserver plus longtemps et la consommer toute l’année sans avoir à la mettre au frais.

Quel est le mode de consommation ?

Pour bénéficier au maximum de sève de bouleau bienfaits, nous vous conseillons une cure de sève de bouleau d’une à trois semaines. Cette cure va reminéraliser et régénérer votre organisme, tout en stimulant votre métabolisme. Les toxines accumulées se verront éliminées en profondeur.

La sève de bouleau fraîche bio se consomme le matin à jeun : 1 litre par semaine par personne semble être un bon rythme.

Quels sont ses bienfaits ?

Les propriétés diurétiques et drainantes de la sève de bouleau lui confèrent des vertus indéniables :

– Élimination des toxines et des déchets organiques comme l’acide urique et les calculs rénaux.

Crédit photo: BalakleyPb

– Amélioration des problèmes de peau souvent liés à des reins saturés de toxines.

– Soulagement des troubles urinaires, de l’arthrite et des rhumatismes.

– Stimulation du fonctionnement des organes émonctoires comme la peau, les reins, le foie et le pancréas.

– Atténuation progressive et élimination de la cellulite.

– Sève de bouleau pour maigrir.

– Ralentissement du vieillissement.

– Anti-inflammatoire et anti-douleur.

Quelles sont les contre-indications ?

Malgré tous ces sève de bouleau bienfaits, il existe des sève be bouleau effets secondaires auxquels il faut faire attention :

– La cure de sève de bouleau est déconseillée chez l’enfant.

– Elle est aussi déconseillée chez une femme enceinte ou qui allaite, en raison de ses propriétés drainantes, notamment la sève de bouleau stabilisée qui contient de l’alcool.

– Une personne souffrant de pathologies rénales doit éviter la sève de bouleau, car c’est un puissant draineur qui risque d’enlever les principes actifs des médicaments.

– Une personne allergique aux dérivés salicylés doit faire attention, étant donné que le bouleau est un arbre plutôt allergisant.

On peut résumer et dire que la sève de bouleau est utilisée pour ses propriétés drainantes et détoxifiantes, mais également amaigrissantes et tonifiantes.

A lire: Le comparatif des diffuseurs d’huiles essentielles

Tout savoir sur l’harpagophytum ou la griffe du diable

L’harpagophytum est une plante herbacée qui provient des régions arides et désertiques de l’Afrique du Sud. Elle peut venir à bout des douleurs musculaires, de la ménopause ou encore des crises de rhumatismes. Bienfaits, utilisation, origine, posologie… nous vous dévoilons tous les secrets de cette plante qui est encore méconnue dans le monde entier.

L’harpagophytum, qu’est-ce que c’est exactement ?

Cette plante qui fleurit dès les premières pluies est communément appelée « griffe du diable ». Cette appellation lui a été donnée en raison de ses fruits en forme de crochet qui ressemblent à des griffes acérées. Ces dernières prennent place sur des tiges rampantes qui peuvent atteindre jusqu’à 1,50 m sur le sable. L’harpagophytumse reconnaît tout de suite par ses feuilles crantées et charnues et ses fleurs violacées. Cette plante est ramassée et non cultivée. Ainsi, son développement en Europe risque de générer un manque de ressources.

Depuis quelques décennies, l’harpagophytum bio est utilisée pour soigner les douleurs liées aux articulations. L’arthrose en est un bon exemple. Son efficacité et ses bienfaits sur la santé ne sont plus à prouver.

Origine et composition de cette plante

Cette plante originaire de l’Afrique du Sud, notamment dans les déserts de Namibie, de Kalahari ou Botswana, pousse sur des sols enrichis en oxyde de fer. Elle arrive à supporter les conditions extrêmes qui y sévissent grâce à ses racines enfoncées jusqu’à deux mètres sous terre. De cette manière, elle peut facilement stocker l’eau et les nutriments, essentiels à sa croissance. Aujourd’hui, l’harpagophytum est exportée massivement vers les pays occidentaux. Elle fait alors l’objet de menace et est soumise à des politiques écologiques.

Sa composition intègre plusieurs principes actifs tels que les flavonoïdes, les harpagosides, les terpénoïdes, les procumbosides et les glucosides. Ceux-ci sont réputés pour leurs pouvoirs antidouleurs. La plante possède aussi des propriétés antiphlogistiques et anti-inflammatoires. Elle regorge également de minéraux, de calcium, de vitamines B et C et de bêta-carotène.

Propriétés médicinales, bienfaits santé et indications

Les bienfaits de l’harpagophytum bio sont multiples. Cette plante complète et riche intervient le plus souvent pour un traitement phytothérapique. Elle est indiquée pour :

– Rendre les articulations souples et mobiles tout en favorisant la relaxation.

– Soulager les douleurs articulaires : arthrose des petites et grosses articulations (doigt, hanche, genou…).

Crédit photo: Cartworks

– Réduire l’ostéoporose causée par la ménopause. Selon des recherches récentes, lharpagophytum contribue au développement des ostéoblastes (cellules à l’origine du tissu osseux).

– Purifier l’organisme et faciliter la digestion.

– Réduire les douleurs dorsales surtout lombaires.

– Prévenir les problèmes relatifs aux douleurs digestives et à la perte d’appétit.

Toutefois, il est recommandé d’avoir l’avis d’un professionnel de santé bio pour commencer n’importe quel programme et de respecter la posologie afin d’éloigner les risques. L’harpagophytum est proscrit aux femmes enceintes, allaitantes et aux sujets souffrant d’hypertension artérielle. Il est également déconseillé en cas de calculs à la vésicule et d’ulcère à l’estomac.

Sous quelle forme prendre l’harpagophytum ?

Cette plante bio français se décline sous plusieurs formes. Vous pouvez en trouver :

  • en décoctions ou en tisanes de la racine. La préparation se caractérise par son goût amer ;
  • en solution (hydro-alcoolique, huiles essentielles, extrait aqueux).
  • en extraits secs (nébulisat en gélule ou poudre totale) ;
  • en pommade (elle s’étale directement sur la région douloureuse pour réduire les douleurs articulaires efficacement et rapidement) ;
  • sous forme de comprimés.

Les gélules (nébulisat ou poudre totale) et les solutions liquides sont à privilégier, car elles sont faciles à consommer. Par ailleurs, elles n’attaquent pas l’estomac. Pour une utilisation journalière, un produit étiqueté avec un logo bio est recommandé.

Qu’en est-il de la posologie ?

Le dosage préconisé par le fabricant pour que les actions de l’harpagophytum soient efficaces est le suivant : en cas de grosses douleurs, il convient d’en consommer en urgence. La raison est que les principes actifs de cette plante se propagent rapidement dans le corps. L‘harpagophytum est d’autant plus efficace lorsqu’elle sert de traitement de fond sur une base de 3 semaines, voire de 3 mois.

L’harpagophytum est idéale pour prévenir les douleurs inflammatoires, articulaires et chroniques. C’est pourquoi, les sportifs en ingèrent avant un entraînement ou une compétition, c’est-à-dire avant l’effort physique. La posologie et la dose quotidienne varient selon le produit (poudre, comprimés, capsules, gélules…). Pour des extraits secs, la dose est comprise entre 1000 à 2500 mg/j.

A lire: Pourquoi installer un diffuseur d’huiles essentielles dans la voiture ?

Pourquoi installer un diffuseur d’huiles essentielle dans la voiture ?

Entre les déplacements professionnels et personnels, vous passez beaucoup de temps dans votre voiture. Par ailleurs, vous avez des vêtements de sport qui traînent, vous fumez dans votre voiture ou bien vous avez des poils d’animaux. Résultat, les mauvaises odeurs s’accumulent et vous n’arrivez pas à les faire partir. Cependant, il existe une solution en utilisant des huiles essentielles.

Une solution de purification très appréciable permettant à la fois de parfumer l’habitacle de votre voiture et donc de chasser les mauvaises odeurs. La solution consiste à choisir un diffuseur huile essentielle voiture correspondant à ce que vous recherchez et à votre budget.

Les différents types de diffuseur d’huile essentielle

  • Dans un premier temps, vous allez trouver sur le marché des clips de ventilation. C’est un type de diffuseur assez courant qui se fixe directement au niveau des bouches d’aération de votre véhicule. La dissipation s’effectue lentement lorsque vous utilisez la climatisation ou la ventilation de la chaleur de votre véhicule. Différents types sont également existants sur le marché avec la possibilité d’avoir des tampons pour que l’huile essentielle s’imprègne davantage. C’est en quelque sorte un réservoir rechargeable avec une bonne durabilité.
  • L’autre possibilité consiste à s’orienter vers un diffuseur USB. Un autre appareil particulièrement populaire que vous branchez sur votre allume-cigares, correspondant à une prise de 12 V. La majorité de ces diffuseurs fonctionne par ultrasons et utilise à la fois une combinaison d’huile et d’eau. Cependant, certains modèles fonctionnent uniquement avec des huiles essentielles pures. Il est donc impératif de prendre ces renseignements afin de choisir des huiles essentielle pour diffuseur USB. Avec cette technologie, le diffuseur envoie une fine brume dans l’air et selon le modèle que vous avez choisi vous aurez la possibilité de régler la vitesse. D’autres modèles plus haut de gamme sont utilisés pour humidifier l’air et ils possèdent une LED afin de vous constituer une ambiance agréable.
  • La dernière solution consiste à investir dans un diffuseur d’huiles essentielles pendentifs sur le rétroviseur. Un autre modèle élégant avec une variété de couleurs et de formes. Généralement, vous avez une fiole en verre et celle-ci est équipée d’un bouchon en bois. Bien que le diffuseur soit moins puissant que les autres modèles précédents, il présente l’avantage d’être très élégant et de proposer un parfum d’ambiance très puissant. De ce fait, vous allez pouvoir vous débarrasser rapidement des mauvaises odeurs.

Les raisons de choisir un diffuseur d’huiles essentielles pour la voiture

Son avantage premier repose sur l’élimination des odeurs. En effet, vous en avez peut-être assez d’avoir des odeurs désagréables dans votre voiture. Alors plutôt que d’utiliser des produits chimiques traditionnels et des nettoyants classiques, vous pouvez faire le choix d’utiliser des huiles essentielles. Par ailleurs, vous choisissez le parfum qui vous convient le mieux, et le moins que l’on puisse dire c’est que les possibilités sont particulièrement nombreuses.

Dans ces conditions, lorsque vous montez dans votre voiture, vous n’allez plus être dérangé par une odeur désagréable, bien au contraire. Un parfum envoûtant sera présent et dans certains cas c’est une excellente solution pour vous soulager du stress. Vous commencez votre journée de bonne humeur et vous n’avez plus les odeurs désagréables qui collent sur vos vêtements.

Si vous décidez de choisir un diffuseur à ultrasons, c’est-à-dire un modèle utilisant un réservoir d’eau, vous profiterez d’une technologie supplémentaire avec la fonctionnalité d’humidification. La qualité de l’air ambiant sera grandement améliorée dans le but de l’assainir.

Crédit photo: Pixelshot

Le prix d’un diffuseur d’huiles essentielles de voiture

Maintenant que vous connaissez mieux les différentes fonctionnalités et les différents avantages de ce dispositif, il est important de se pencher sur la question de la tarification. Si vous avez un budget de moins de 20 €, vous aurez de toute manière accès à une grande variété de diffuseur. Généralement ce sera des modèles en support sur le rétroviseur ou des clips de ventilation.

Par contre, si vous pouvez mettre plus de 20 €, n’hésitez pas à investir dans un diffuseur d’huiles essentielles USB.

Conclusion

Parfumer votre véhicule est une excellente initiative dans le but de vous débarrasser des mauvaises odeurs. À chaque fois que vous allez monter à bord, vous allez être envoûté par une atmosphère particulièrement agréable.

A lire: La spiruline bio: Le dossier complet

Tout savoir sur la consommation de psyllium blond bio

Mise à jour 28 février 2022 à 05:56

Le psyllium blond est un allié de notre intestin. Il prend soin de notre colon grâce à ses pouvoirs équilibrants et adoucissants. Il fournit à notre corps les calories et les fibres dont il a besoin.

Historique du psyllium blond

Le psyllium était déjà utilisé plus de 10 siècles avant Jésus-Christ. Les médecins égyptiens s’en servaient comme laxatif et pour soigner les infections urinaires. L’Asie, l’Europe, l’Afrique du Nord, la Chine et l’Inde sont également friands de cette médecine liée à la santé bio. Le psyllium intervient pour traiter les hémorroïdes, la diarrhée et l’hypertension.

Le psyllium blond a connu un succès fulgurant aux États-Unis en 1998. À cette période, la FDA ou la Food and Drug Administration a accepté que les vertus thérapeutiques des produits soient mentionnées sur leurs couvertures. Les produits alimentaires à base de fibres solubles de psyllium (de -1,7 g) ont eu l’autorisation d’indiquer ce contenu sur leur emballage : « lorsqu’elles contiennent un régime peu élevé en cholestérol et en gras, les fibres solubles issues des pelures de psyllium dans ce produit réduisent les risques de maladies cardiovasculaires ».

Psyllium blond bio, description

Les graines de psyllium blond sont de petites tailles. 1000 graines équivalent à un poids de 2 g. Ce produit tire son nom du mot grec « psyllia », ce qui veut dire puce. Il se cultive principalement en Inde, au Pakistan et dans quelques pays d’Europe. Il appartient à la catégorie de laxatifs de masse ou de lest. Il est riche en fibres pouvant absorber leur poids en eau de manière répétitive.

Selon les experts, le psyllium blond doit ses pouvoirs thérapeutiques au mucilage ou ispaghul (sorte de gel) qu’il comporte. Il s’agit d’une substance végétale qui gonfle dès qu’elle touche l’eau et produit un fluide visqueux. Il est à noter que l’industrie alimentaire transforme l’enveloppe du mucilage blond en stabilisant ou en épaississant dans de la nourriture préparée. Les produits laitiers congelés en sont de bons exemples.

Dans quelles situations utiliser le psyllium blond ?

Le psyllium blond se présente la plupart du temps sous forme de poudre. Il s’utilise pour de nombreuses situations différentes.

Crédit photo: HandmadePicture

Pour la santé

Il a pour actions de :

  • Réguler le tube digestif sans l’agresser ainsi que le transit. Le psyllium le nettoie délicatement tout en alimentant la flore intestinale. Aucun risque d’irritation n’est à prévoir grâce à son gel doux.
  • Apporter des fibres prébiotiques qui assurent le fonctionnement de la flore intestinale.
  • Gérer les cas de constipation. C’est un laxatif très puissant.
  • Limiter le taux de cholestérol et de triglycérides pour les personnes souffrant d’hypercholestérolémie légère ou modérée.
  • Couper la faim et d’apporter une sensation de satiété. C’est un atout de taille à inclure dans un régime minceur. Il s’ajoute sans difficulté à vos menus quotidiens grâce à son goût neutre.

Selon les corps médicaux, un surdosage est quasi impossible, car les téguments ne sont pas faciles à digérer.

En cuisine

Ce produit permet de :

– Concocter de délicieuses recettes de pains, de galettes et de gâteaux sans gluten. Il fournira à la pâte un aspect moelleux, gonflant et souples. Le produit prendra la place des gommes de guar ou de xanthane utilisées dans la conception de ce type de pains.

– Réaliser des coulis crus. Prenez, par exemple, une orange et pressez-la. Ajoutez-y une cuillère à café de psyllium blond et mélangez le tout. Mettez au réfrigérateur et sortez après une dizaine de minutes. Et voilà le tour est joué !

En cosmétique

Le psyllium blond intervient dans la conception de l’éponge Konjac. Ce type d’éponge prend soin de la peau (même les plus sensibles) et la rend éclatante et douce. Pour en réaliser une dans la version DIY, vous utiliserez du gel de psyllium blond pour remplacer le gel d’aloe vera. Cet agent détoxifie, hydrate et absorbe les bactéries et les toxines. Vous avez besoin d’eau (70 g), de miel (5 g), d’huile végétale (5 g), de conservateur (1 g), de psyllium (10 g), de poudre au choix (5 g) et de 8 gouttes d’huiles essentielles de votre choix. Versez les poudres dans les ingrédients liquides et fouettez énergiquement jusqu’à ce que la mixtion s’épaississe. Moulez le tout et placez dans une boîte hermétique durant 12 h. Votre éponge peut passer à l’action.

A lire: Comment se soigner avec les huiles essentielles bio ?