Qu’est-ce que le bio français ? quelques mots pour comprendre

Les consommateurs français sont de plus en plus séduits par le bio. La raison est qu’ils veulent prôner un mode de vie sain et devenir acteurs du développement durable. Viandes, produits laitiers, fruits et légumes, vêtements, mais aussi cosmétiques et produits d’entretiens intègrent notre quotidien en mode bio. Focus autour de ce sujet qui passionne bon nombre d’entre nous !

Le bio, qu’est-ce ce que c’est exactement ?

Ce terme désigne une denrée alimentaire ou un produit issu de la culture biologique. Le mode de production utilisé se fait naturellement sans aucune substance chimique. L’agriculture bio a vu le jour dans les années 20 suite à un mode de production alternatif utilisé par des agriculteurs, des agronomes et des médecins.

Le français bio est respectueux de l’environnement, du bien-être animal et de la biodiversité. Il fonctionne via le principe de rotation des cultures et utilise des matières organiques qui ont subi un recyclage.

Quelques produits bio qui gagnent à être connus

Dans un magasin bio, vous trouverez les produits essentiels du quotidien en commençant par la cosmétique, les vêtements, en passant par les aliments jusqu’aux produits d’entretien. Selon une étude récente, environ la moitié des Français ont déjà acheté au moins une fois dans leur vie un produit bio. Parmi les produits alimentaires et non alimentaires bio, il y a :

  • les cosmétiques : le maquillage, le lait corps ou visage, la crème, le parfum, la dentifrice, le coton-tige bio, les huiles essentielles bio ;
  • les compléments alimentaires : la spiruline bio… ;
  • les produits d’hygiène : le savon, le gel douche, le shampoing bio ;
  • les produits alimentaires : viandes, fruits et légumes, biscuits, vins, laitages, confitures, jus de fruit, la boulangerie bio, etc. ;
  • les produits bio nettoyage et entretien : le liquide vaisselle, les détartrants, la lessive, les désinfectants… ;
  • les textiles bio : coton bio, soie, chanvre, lin, laine…
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Pourquoi une alimentation biologique ?

Consommer bio est avant tout un geste honorable pour notre environnement. La culture bio n’endommage pas les sols et les protège de l’érosion. Certaines personnes ont avancé que les aliments bio sont plus juteux et savoureux. Chacun pourra en juger soi-même et se faire sa propre idée.

Manger bio vous évite l’ingestion de pesticides ou d’antibiotiques visibles dans l’alimentation animale et végétale classique. Selon Raphaël Gruman, diététicien-nutritionniste, « les aliments non transformés sont plus sains pour notre organisme ».

Crédit photo: Rimma Bondarenko

Des études menées ont rapporté que les fruits et légumes qui proviennent de l’agriculture bio sont plus riches en polyphénols antioxydants, en phosphore et en caroténoïdes. Ceux-ci prennent donc soin de notre santé cardiovasculaire. Pour qu’ils conservent leurs atouts, consommez-les sans les éplucher. Leur peau vous offre le plein de vitamines dont votre corps a besoin.

Le lait bio est aussi un incontournable, car il concentre une bonne quantité d’acide gras oméga 3, bon pour le cœur. Même chose pour la viande bio, celle-ci est dépourvue d’antibiotiques. Les animaux ont été nourris, eux aussi, par une nourriture biologique.

Les labels bio en France

Sachez qu’en France les labels bios sont encadrés par la loi. Il est plus strict et plus exigeant que le bio européen et encore plus que certains labels étrangers. Il est alors important de prioriser le bio français pour les consommateurs dans l’Hexagone. Cela réduit l’impact carbone, étant donné que le trajet est limité.

Avant de mettre un produit dans votre panier, vérifiez que le logo bio est bel et bien visible sur l’étiquette. Ils se déclinent en deux catégories :

– le logo AB ;

– le logo Bio Europe (avec un fond vert et des étoiles blanches).

Vous pouvez également retrouver d’autres labels comme Bio Cohérence ou Demeter.

Bio Europe : ce label européen doit être affiché sur les emballages des produits certifiés BIO depuis 2010. Il signifie que la culture ne comporte pas de pesticides ni d’engrais chimiques de synthèse.

Demeter : l’association Demeter rime avec agriculture biodynamique, et cela, depuis 1928. Il s’agit d’un mode de production s’adaptant aux cycles planétaires et lunaires. L’objectif étant de supprimer l’usage de produits chimiques pour la protection des végétaux et des sols.

Bio Cohérence : cette certification est plus stricte. Dans son cahier des charges, elle impose des produits qui sont cultivés et transformés sur le sol français. Les fermes et entreprises ainsi que les structures agricoles doivent être françaises. L’association œuvre pour que chacune d’elles perçoive un revenu correct.

A lire: Pourquoi utiliser du shampoing bio ?

Comment nettoyer ses flacons d’huiles essentielles ?

Si vous avez beaucoup de flacons d’huiles essentielles à la maison et que vous envisagez de les réutiliser, voici ce que vous devez savoir. Bien sûr, il n’est pas question de vous en débarrasser, ils peuvent vous servir autant de fois que vous le voulez. On vous dévoile les astuces pour les recycler à bon escient.

Huile essentielle périmée ou non ?

Comme tout autre produit lié à la santé bio, l’huile essentielle est, elle aussi, soumise à une date de péremption. Cela est prévu dans la loi. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’une fois la date passée, les huiles essentielles sont jetées à la poubelle. Pour éviter de faire du gâchis et devenir acteur du développement durable, il est préférable de les nettoyer afin de les utiliser à nouveau.

Une huile essentielle telle que l’HE d’agrumes ou de résineux périment plus rapidement que leurs congénères. Sa durée de vie est conditionnée par sa conservation ainsi que par sa nature. Pour conserver vos huiles essentielles dans les bonnes conditions, vous devez :

– Les conserver dans un endroit frais, propre, à l’abri de la lumière du soleil et sec (en aucun cas dans la salle d’eau).

– Les garder dans une fiole opaque.

– Bien les fermer.

– Ne pas toucher l’embout avec vos doigts.

Si vous êtes attentif à ces quelques règles de base, vos huiles essentielles resteront utilisables même après être périmées. Toutefois, avant de vous en badigeonner, notez les signes qui pourraient indiquer que le produit est vraiment périmé :

– Sa consistance s’est modifiée.

– Sa couleur a changé.

– Son odeur a viré.

Dans le cas où vous avez un doute concernant ses signes, ne prenez pas de risque. Sachez qu’une vieille HE peut servir :

– De parfum pour un pot pourri.

– De produit d’entretien (associé à du vinaigre blanc) pour vos surfaces.

– Parfum (mélangé à de l’alcool) pour votre intérieur.

– Parfum pour le fond de vos poubelles.

Comment nettoyer ses flacons efficacement ?

S’il vous arrive l’envie de réutiliser vos flacons vides d’huiles essentielles en synergies à diffuser ou en potions aromatiques, vous devrez d’abord les nettoyer. Normalement, le nettoyage n’est pas facile, car certains flacons présentent une forte odeur, ont une apparence grasse, ou sont colorées.

Pour bien les nettoyer, il vous faut prendre trois choses en considération :

  • L’usage d’eau chaude.
  • L’action du frottage.
  • L’action du détergent.
  • Le trempage.

Les étapes pour nettoyer vos anciens flacons d’huiles essentielles sont les suivantes :

– Enlevez l’étiquette, puis débouchez-la et laissez le flacon en verre tel quel.

– Trempez-le dans de l’eau chaude additionnée de liquide vaisselle toute la nuit.

– Le lendemain, plongez le flacon dans de l’eau bouillante pendant environ 10 minutes pour le stériliser.

– Rincez ensuite à l’eau claire.

– Faites sécher entièrement avant de les réutiliser.

Voici quelques goupillons efficaces de notre sélection

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

D’autres astuces à tenter

Si jamais ces étapes antérieures ne suffisent pas, vous pouvez faire usage d’un petit goupillon pour frotter le tout avec un peu de liquide vaisselle. Rincez de nouveau avec de l’eau claire et laissez sécher.

Pour certaines huiles essentielles récalcitrantes au lavage

Même après toutes ces tentatives, vous n’arrivez pas venir à bout des odeurs et des résidus de certaines huiles essentielles, ne lâchez pas prise. Retentez l’opération une deuxième, voire une troisième fois. Au bout du troisième essai, vous devriez normalement obtenir un résultat qui sera à la hauteur de vos espérances.

Pour les fioles d’huiles végétales

Vous devrez procéder de la même façon que pour les flacons d’huiles essentielles, même si les huiles végétales sont bien plus grasses. C’est la raison pour laquelle elles résistent bien plus au nettoyage. Les flacons en plastique ne sont pas recommandés, ils font l’objet de plusieurs contraintes. Mais si vraiment vous êtes tenté(e) par ce type de flacons, vous pouvez les plonger dans de l’eau chaude pendant une durée indéterminée. Vérifiez de temps à autre que le flacon est bien propre et ne conserve aucune odeur.

Qu’en est-il du nettoyage au lave-vaisselle ?

Si vous pensez que le lave-vaisselle fera le travail à votre place et bien cette fois-ci, vous avez tort. Malheureusement, même après leur passage au lave-vaisselle, les flacons ne sont pas nettoyés. Cette méthode est à déconseiller, vu qu’elle ne fournit pas les rendus escomptés. L’accès à l’eau est assez restreint par l’ouverture du flacon.

A lire: Les diffuseurs d’huiles essentielles: Comparatif complet

Comment assainir mon espace de vie avec les huiles essentielles bio ?

Assainir mon espace de vie

 
  • 🌺【Plusieurs Options & Economiques】: L'ensemble d'huiles essentielles contient un total de 20 saveurs différentes d'huile de parfum : huile de lavand...
  • 🌺【Saveur Pure et Naturelle de Longue Durée】: Huiles essentielles à base d'extraits naturels de plantes, sans additifs, sans charges, convient aux vé...
  • 🌺【Largement Utilisé dans Diverses Scènes】: Diffusion d'huiles essentielles pour humidificateur, spray, inhalation, brûleur, massage, parfum, soins à...
amazon
Voir plus Comparer les prix
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Comment fabriquer son diffuseur d’huiles essentielles bio soi-même ?

Sous forme de brumisateurs ou de nébulisateurs, les diffuseurs d’huiles essentielles répandent les molécules aromatiques dans l’air ambiant. Incontournables pour une visée thérapeutique, ils restent cependant relativement onéreux. Pour simplement parfumer son intérieur, une autre solution est possible : fabriquer son diffuseur d’huiles essentielles maison ! Voici nos astuces pour réaliser cette alternative santé aux sprays et bougies d’intérieur tant décriés.

Les avantages d’un diffuseur maison

Bien qu’ils masquent efficacement les odeurs désagréables dans nos lieux de vie, les parfums d’ambiance industriels libèrent des composés organiques volatils (COV), particules potentiellement toxiques pour notre santé. Parmi eux, on retrouve les phtalates, le formaldéhyde, ou les particules ultrafines. Ils seraient notamment accusés de provoquer des troubles respiratoires, immunitaires, neurologiques ou endocriniens chez les plus sensibles.

Par ailleurs, un diffuseur naturel constitue un excellent moyen de profiter subtilement des huiles essentielles. Selon leur composition chimique, elles pourront nous apaiser ou nous insuffler une énergie nouvelle, et ainsi influer sur notre état de bien-être.

Comment fabriquer son diffuseur d’huiles essentielles bio ?

Pas besoin d’être un expert du DIY pour réaliser son propre diffuseur d’huiles essentielles. Munissez-vous simplement de :

  • 60 ml d’eau chaude ;
  • 60 ml d’alcool à 70 ° ;
  • 20 gouttes d’huiles essentielles ;
  • 1 flacon vide ;
  • quelques piques à brochette ou capillaires en bambou.

Cette technique procède par capillarité : les arômes présents dans le flacon sont entraînés dans les capillaires, et se diffusent lentement dans l’atmosphère. Si vous souhaitez un parfum plus marqué, il vous suffit d’ajouter davantage de baguettes en bambou.

Dans le flacon, versez en premier lieu l’eau chaude, avant d’ajouter l’alcool et les huiles essentielles choisies. Mélangez pour homogénéiser la solution, puis placez vos piques à brochettes épointées et égalisées. Après une heure d’attente, retournez les capillaires pour sentir les premières émanations parfumées. De temps à autre, renversez les baguettes et remuez le flacon pour prolonger les effluves.

Si vous ne possédez pas d’alcool adéquat, confectionnez un mélange formé à 70 % d’huile végétale et 30 % d’huile essentielle. Privilégiez les huiles non issues de l’industrie pétrochimique, comme celles d’amande ou de carthame.Huile essentielle bio

Quelles huiles essentielles bio inviter dans son diffuseur maison ?

Qui dit naturel ne dit pas forcément inoffensif : les huiles essentielles sont des substances très concentrées, riches en principes actifs. Celles renfermant une grande quantité de phénols ou de cétones ne doivent pas être diffusées. Si les premières irritent les muqueuses, les secondes peuvent causer des troubles neurologiques graves.

Par ailleurs, certaines huiles essentielles ne s’adressent pas aux enfants, aux femmes enceintes et aux asthmatiques, car plus sensibles aux effets des molécules aromatiques.

Malgré tout, il reste des huiles très sécuritaires parfaitement compatibles avec la diffusion. La lavande vraie, la mandarine zest ou l’orange douce exercent une action détente. Le citron zest, associé au pin sylvestre, détient un pouvoir désinfectant.

Fabriquer son diffuseur d’huiles essentielles soi-même est un véritable jeu d’enfant. Toutefois, pour préserver sa santé, il convient de choisir soigneusement les substances à émettre : au moindre doute, référez-vous à un conseiller en aromathérapie ou à votre médecin.